Soutien accru pour le secteur immobilier chinois

Marchés et investissements - 5 décembre 2023

Soutien accru pour le secteur immobilier chinois

Rédigé par Stefanie Holtze-Jen - Chief Investment Officer APAC & Jason Liu - Head Chief Investment Office APAC

En résumé

  • Les signaux économiques émis par l’économie domestique restent mitigés, suggérant que la reprise économique en Chine est encore inégale.
  • Nous anticipons une reprise plus stable de l'économie chinoise au cours des prochains trimestres, ce qui devrait soutenir les perspectives à moyen et long terme des actions chinoises.

Des signaux économiques partagés

L'activité manufacturière s'est contractée de manière inattendue en Chine en novembre pour le deuxième mois consécutif. L'indice des directeurs d'achats (indice PMI) s'est établi à 49,4 points, en deçà des attentes du consensus (49,7 points), et est ainsi resté en-dessous de la barre des 50 points qui représente la limite entre la contraction et l’expansion de l’activité économique. Il est toutefois encourageant de constater que le sentiment dans les secteurs de la haute technologie et de la fabrication d'équipements s'est amélioré. Selon le Bureau national des statistiques, la confiance des entreprises s'améliore. Dans le même temps, l’indice PMI des services s'est toutefois affaibli, passant de 50,6 en octobre à 50,2 en novembre, soit le chiffre le plus bas de l'année.

Dans le secteur industriel, la croissance des bénéfices a continué de ralentir, passant de 17,2% en août et 11,9% en septembre à 2,7% en glissement annuel en octobre. Cependant, les différences entre les secteurs sont importantes : les bénéfices des fabricants d'électronique ont augmenté de 20,8% en rythme annuel, tandis que ceux des entreprises du secteur de l’ameublement ont chuté de 11,8%. L'industrie de l'électronique bénéficie d'un élan cyclique, mais les capacités excédentaires dans les véhicules électriques, les batteries et les cellules solaires ont érodé les bénéfices de ces secteurs.

En ce qui concerne le secteur immobilier, les données ont montré que le prix moyen de l'immobilier dans 70 grandes villes chinoises a chuté de 0,4% en octobre par rapport au mois précédent, marquant la plus forte baisse depuis février 2015. Les ventes de logements neufs ont chuté de près de 40%, la construction de logements neufs de près de deux tiers et l'investissement immobilier de 20% par rapport aux sommets atteints il y a deux ou trois ans. Les prix des logements existants ont pour leur part chuté de plus de 10%, avec des différences significatives entre les grandes et les petites villes. Dans cette dernière catégorie, les prix ont même chuté de plus de 20% en raison de perspectives de croissance plus modérées.

Un redressement du secteur immobilier prendra du temps

Les données macroéconomiques récentes continuent d'indiquer une reprise inégale de l'économie chinoise. D'une part, le secteur de l'immobilier a montré de nouveaux signes de faiblesse et un soutien politique supplémentaire a été prévu. D'autre part, certains secteurs ont réussi à croître, comme la fabrication d'équipements et de haute technologie, la production d’électronique et les services liés aux voyages.

En ce qui concerne la stimulation du secteur immobilier, nous observons que le gouvernement intensifie la pression sur les banques pour qu'elles soutiennent les promoteurs immobiliers en fournissant des liquidités d'urgence à court terme par le biais de prêts non garantis. Par exemple, le gouvernement a dressé une liste de 50 promoteurs immobiliers, connue sous le nom de "liste blanche", qui sont éligibles à un soutien financier. En outre, la Banque populaire de Chine (PBoC) envisage un programme d'assouplissement quantitatif de 1.000 milliards de yuans (soit l’équivalent de 140 milliards de dollars) appelé "Pledged Supplemental Lending" (prêts supplémentaires gagés), qui inclut un financement à faible coût pour les banques politiques afin de financer des prêts au logement et aux infrastructures.

Ces mesures d’aide au secteur immobilier sont conformes à notre prédiction antérieure selon laquelle les grands promoteurs individuels ont besoin d'un soutien plus direct ou indirect. Nous pensons que ces mesures pourraient atténuer les pressions sur les liquidités des grands promoteurs. Cependant, une reprise immédiate du secteur de l'immobilier pourrait prendre un certain temps étant donné le faible sentiment des ménages concernant les perspectives de l'économie et du marché du travail.

Conclusion

Nous anticipons que l'économie chinoise croîtra en 2024 principalement grâce à la consommation des ménages et aux investissements dans l'industrie manufacturière et les infrastructures. Le secteur des exportations pourrait encore s'affaiblir, compte tenu du ralentissement économique sur les marchés développés. Le secteur immobilier pourrait ensuite se normaliser plus tard dans l'année grâce au soutien continu du gouvernement. Nous prévoyons une croissance du PIB chinois de 4,7% en 2024 (contre une croissance de 5,2% attendue cette année).

Malgré les récentes données macroéconomiques mitigées, nous pensons que l'économie chinoise a déjà dépassé son creux cyclique. Une reprise plus forte est probable compte tenu des politiques économiques accommodantes. Nous maintenons notre opinion constructive sur les actions chinoises à plus long terme, en raison d’une reprise macroéconomique plus stable et des faibles valorisations.

Investir en Asie ?

Les produits d'investissements sont sujets à risques. Ils peuvent évoluer à la hausse comme à la baisse et vous pouvez ne pas récupérer le montant de votre investissement. Toute décision d’investissement doit être conforme à votre Financial ID (profil d’investisseur). Plus d’infos sur deutschebank.be/financialid.

Les prévisions sont fondées sur des suppositions, évaluations, avis subjectifs, analyses et modèles hypothétiques qui peuvent se révéler faux. Le présent article et les informations qu’il contient ne constituent en aucune manière un conseil en investissement. Fourni exclusivement à titre d’illustration.

Recevez par e-mail l’essentiel de l’actualité financière

Pas encore client(e) ? Restez néanmoins informé(e) de nos opportunités d’investissement ainsi que des nouveautés au sein de nos services pour vos placements.
Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Partagez cet article


Ceci pourrait également vous intéresser

Mettez un tigre dans votre portefeuille

23 novembre 2023

Mettez un tigre dans votre portefeuille

Chine : regarder au-delà des défis à court terme

21 août 2023

Chine : regarder au-delà des défis à court terme

Le rallye de fin d’année a-t-il déjà commencé ?

17 novembre 2023

Le rallye de fin d’année a-t-il déjà commencé ?