La Fed continuera jusqu'à ce que l'objectif soit atteint

Marchés & Investissements - 22 septembre 2022

La Fed continuera jusqu'à ce que l'objectif soit atteint

Deepak Puri - CFA®Chief Investment Officer Americas & Sam Matthews - Head of Chief Investment Office Americas

En résumé :
  • La Fed a relevé son taux directeur de 75 points de base pour la troisième fois consécutive, poursuivant ainsi sa politique monétaire agressive visant à juguler l'inflation.
  • Elle a également publié ses dernières projections économiques : le taux directeur restera plus élevé pendant plus longtemps, tandis que les prévisions de croissance économique ont été revues à la baisse.
  • L'humeur des marchés boursiers a basculé après la déclaration et la conférence de presse du président Powell, et tant le S&P 500 que le Nasdaq 100 ont terminé dans le rouge.

Que s’est-il passé ?

La Réserve fédérale (Fed) a annoncé une nouvelle augmentation de 75 points de base de son taux directeur pour le porter dans une fourchette de 3,0% à 3,25%, soit le niveau le plus élevé depuis 14 ans. Cette décision fait suite à l'insistance de plusieurs membres de la Fed, ces dernières semaines, sur le fait que les taux d'intérêt devront probablement rester à des niveaux plus élevés pendant plus longtemps afin de ramener l'inflation sous contrôle.

Depuis la dernière réunion de la Fed en juillet, les données sous-jacentes confirment que l'inflation reste obstinément élevée. Bien que l'indice des prix à la consommation (IPC) ait baissé de 8,5% à 8,3%, de nombreuses composantes sous-jacentes restent élevées. Par exemple, la hausse des prix dans le secteur des services reflète l'étroitesse du marché du travail et la hausse des salaires. Seuls les prix de l'énergie ont continué à baisser par rapport à leur pic de juin.

Publication des nouvelles projections économiques

Parallèlement à la décision de relever les taux d'intérêt, la Fed a également publié ses dernières projections économiques, qui incluent pour la première fois les perspectives pour 2025. Ces projections montrent que le taux d'intérêt restera élevé, avec un taux d'intérêt final prévu de 4,6% en 2023, contre une prévision précédente de 3,8% formulée en juin. Il baisserait ensuite à 3,9% en 2024 et à 2,9% en 2025.

Dans un avenir plus immédiat, les projections prévoient que le taux directeur sera porté à 4,4% en 2022, ce qui impliquerait encore jusqu'à 125 points de base de hausses de taux réparties sur les deux réunions restantes de cette année.

Les prévisions de croissance et de chômage ont été sensiblement révisées. Une croissance de 0,2% est désormais attendue pour 2022, contre 1,7% auparavant. Les chiffres de croissance restent également modérés en 2023 et 2024, avec respectivement 1,2% et 1,7%. En ce qui concerne le taux de chômage, les prévisions ont été revues à la hausse à 4,4% pour 2023 et 2024, ce qui reste supérieur au niveau à long terme de 4%. La Fed prévoit que l'inflation (PCE - indice des dépenses de consommation personnelle) n'atteindra le niveau de 2% qu'en 2025.

Focus sur le marché du travail et la croissance pour les décisions monétaires

Au cours de la conférence de presse, le président Jerome Powell a réitéré l'engagement de la Fed à lutter contre l'inflation et a déclaré que "des augmentations continues seront appropriées" pour le taux directeur. Comme lors de son discours au symposium de Jackson Hole, M. Powell a clairement indiqué que la politique monétaire de la Fed entraînera une "douleur sur le marché du travail", mais que ces mesures sont nécessaires pour rééquilibrer l'offre et la demande.

Interrogé sur le moment où la Fed saura quand elle devra ralentir ou arrêter ses hausses de taux d'intérêt, le président Powell a confirmé qu’une croissance inférieure à la tendance et un marché du travail plus faible sont nécessaires pour amener l'inflation au niveau souhaité. La dépendance à l'égard des données macroéconomiques futures sera donc très importante pour les décisions de politique monétaire à venir.

Comment les marchés financiers ont-ils réagi ?

Avant l'annonce de la Fed, l’évolution des marchés boursiers avait été globalement positive. De leur côté, les rendements des bons du Trésor américain à 2 ans s’étaient rapprochés de 4%. Cependant, après la déclaration et la conférence de presse du président Powell, l'humeur a changé et le S&P 500 et le NASDAQ 100 ont terminé sur des baisses respectives de -1,71% et -1,79%. Les taux d'intérêt à court terme ont continué à augmenter, tandis que le dollar US a gagné du terrain par rapport aux principales devises.

Qu’est-ce que cela signifie pour les investisseurs ?

Bien que la décision de la Fed de relever son taux directeur de 75 points de base était largement attendue, l'attention s'est davantage portée sur les dernières projections économiques et le message que le président Powell a délivré lors de la conférence de presse. Ce message est que la Fed doit et va maîtriser l'inflation, même au détriment de la croissance et de l'emploi.

Lors des dernières réunions, M. Powell a changé de ton, passant d'un "atterrissage en douceur" à "une certaine douleur" lorsqu'il évoquait les perspectives de l'économie américaine. S'il n'a pas mentionné directement le mot "récession", il a clairement indiqué qu'il s'attendait à ce que l'économie enregistre une période prolongée de "croissance inférieure à la tendance" à l'avenir.

La Fed poursuit son resserrement monétaire de façon résolue

Alors que la Fed poursuit son chemin vers des taux d'intérêt encore plus élevés, une plus grande volatilité se fera sentir sur les marchés boursiers et obligataires, car les investisseurs vont intégrer ce taux final plus élevé.

Parallèlement à la hausse attendue des taux de 75 points de base, le président Powell a délivré un autre message fort selon lequel la Réserve fédérale poursuivra sa trajectoire de resserrement jusqu'à ce que l'inflation soit maîtrisée.

Votre portefeuille est-il encore adapté à la situation économique ?

Vous n'êtes pas encore client ?

Devenez client pour profiter des conseils de nos experts. 

Vous êtes déjà client ?

Appelez Talk & Invest au 078 156 157 ou prenez rendez-vous dans votre Financial Center au 078 155 150 ou en ligne.

Curieux.se de savoir quelles solutions nous offrons en matière de gestion de portefeuille ?

Curieux.se de savoir quelles solutions nous offrons en matière de gestion de portefeuille ?

Recevez gratuitement Money Expert, notre magazine pour les investisseurs

Recevez gratuitement Money Expert, notre magazine pour les investisseurs

Partagez cet article


Ceci pourrait également vous intéresser

8 septembre 2022

La BCE annonce une hausse historique des taux d’intérêt

29 août 2022

Jackson Hole : La Fed bien déterminée à juguler l’inflation

28 juillet 2022

Fed : Nouvelle forte hausse des taux pour contrer l’inflation