Chine : baisse des taux dans un contexte macroéconomique défavorable

Marchés - 16 août 2022

Chine : baisse des taux dans un contexte macroéconomique défavorable

Rédigé par Stefanie Holtze-Jen (Chief Investment Officer APAC) & Jason Liu (Head Chief Investment Office APAC)

En résumé :
  • La Banque populaire de Chine (PBoC) a réduit son taux directeur de 10 points de base après des données macroéconomiques et relatives au secteur immobilier inférieures aux attentes le mois dernier.
  • Nous restons d’avis que les mesures de relance monétaire et budgétaire vont stimuler la reprise économique en Chine au second semestre.
  • Les infections au Covid-19, le ralentissement de la croissance des exportations et la faiblesse du secteur immobilier restent les principaux risques.

Que s’est-il passé ?

La Banque populaire de Chine (PBoC) a abaissé le taux d'intérêt de sa facilité de prêt à moyen terme à un an de 10 points de base à 2,75% alors que le marché anticipait un taux inchangé. Il s'agit de la première baisse de taux de la PBoC depuis plus de six mois, la dernière diminution de taux remontant à janvier de cette année.

C’est surtout la reprise économique relativement faible en Chine ces derniers mois qui a incité les autorités monétaires à passer à l’action. Les statistiques du mois de juillet montrent que les ventes au détail, la production industrielle et les investissements en actifs fixes ont tous été inférieurs aux attentes du marché. Ainsi, les ventes au détail n'ont augmenté que de 2,7% sur un an en juillet (le consensus tablait sur une hausse de 4,9%, après une hausse de 3,1% en juin). La production industrielle a quant à elle progressé de 3,8% sur un an (contre +4,3% attendu et +3,9% en juin respectivement) et les investissements en actifs fixes de 5,7% sur un an (contre +6,2% attendu et + 6,1% en juin).

Une reprise difficile

Si la consommation globale a continué de s'améliorer par rapport au 2e trimestre, la reprise a été affectée par la faiblesse du marché de l’emploi et par une nouvelle vague d'infections au Covid-19 dans certaines régions. La croissance des ventes d’automobiles a également commencé à ralentir, l'impact des mesures de soutien antérieures tendant à s’estomper. La faiblesse de la demande intérieure et le ralentissement de la croissance des commandes à l'exportation ont pesé sur la production industrielle.

La faiblesse du marché immobilier s'est également poursuivie en juillet. D'après les données du Bureau national des statistiques (NBS), l'indice des prix des logements neufs dans 70 villes a reculé de 1,7% sur un an en juillet, soit davantage que la baisse de 1,3% enregistrée en juin. Les prix de l'immobilier dans les villes de 1er rang ont dans l'ensemble légèrement progressé le mois dernier, tandis que les prix dans les villes de 2e rang et de 3e rang étaient majoritairement en baisse. De même, les investissements en actifs fixes dans l'immobilier ont porté leur baisse à 12,1% sur un an en juillet, après avoir diminué de 9,7% en juin.

Qu’est-ce que cela signifie pour les investisseurs ?

Si l'économie chinoise a continué de s'améliorer par rapport au 2e trimestre de cette année, la reprise continue de se heurter à une série de vents contraires. La nouvelle vague de Covid-19 dans de nombreuses villes a conduit à des mesures de confinement ciblées dans certaines parties du pays. Bien que ces restrictions n'aient pas été aussi sévères que celles prises à Shanghai au 2e trimestre, elles pourraient néanmoins affecter le rythme de la reprise, en particulier dans le secteur des services.

La croissance du secteur des exportations pourrait également être freinée par le ralentissement de la demande extérieure, notamment en raison de la modération de la croissance économique aux États-Unis et dans la zone euro.

Par ailleurs, le marché immobilier chinois continue à montrer des signes de faiblesse, avec peu de volumes de transactions et des prix en baisse dans la majorité des villes. Les investissements dans l'immobilier restent également affectés par la faiblesse du sentiment.

Vers une baisse du taux d’intérêt sur les prêts à 5 ans ?

Après cette diminution de taux directeur, nous pensons que la PBoC pourrait annoncer une baisse de son taux d'intérêt préférentiel sur les prêts à 5 ans – actuellement fixé à 4,45% - dans les semaines à venir. Cela dit, il est peu probable que les autorités monétaires chinoises procèdent à d'autres baisses de taux de grande ampleur. En effet, dans son rapport sur les opérations de politique monétaire du 2e trimestre, la PBoC avait déjà souligné ses inquiétudes quant aux sorties de capitaux du pays en raison des hausses de taux agressives des autres grandes banques centrales.

Pour l'avenir, malgré les vents contraires à court terme, nous pensons que l'économie chinoise restera sur la voie de la reprise grâce aux mesures de relance budgétaire et monétaire. Cela dit, la reprise pourrait être cahoteuse et inférieure à la tendance en raison des restrictions persistantes pour lutter contre les infections au Covid-19. La baisse des taux directeurs chinois pourrait aussi entraîner une dépréciation du renminbi (CNY) par rapport au dollar (USD) compte tenu de la poursuite des hausses de taux de la Fed.

Conclusion

Nous continuons de tabler sur une reprise de la croissance en Chine au second semestre, grâce aux mesures de relance économique mises en œuvre par les autorités. Toutefois, la poursuite de l’épidémie de Covid-19, le ralentissement des exportations en raison de la baisse de la croissance économique aux Etats-Unis et en Europe, et la faiblesse persistante du secteur immobilier restent les principaux risques baissiers qui pourraient continuer à peser sur le sentiment.

Votre portefeuille est-il encore adapté à la situation économique ?

Vous n'êtes pas encore client ?

Devenez client pour profiter des conseils de nos experts. 

Vous êtes déjà client ?

Appelez Talk & Invest au 078 156 157 ou prenez rendez-vous dans votre Financial Center au 078 155 150 ou en ligne.

Curieux.se de savoir quelles solutions nous offrons en matière de gestion de portefeuille ?

Curieux.se de savoir quelles solutions nous offrons en matière de gestion de portefeuille ?

Recevez gratuitement Money Expert, notre magazine pour les investisseurs

Recevez gratuitement Money Expert, notre magazine pour les investisseurs

Partagez cet article


Ceci pourrait également vous intéresser

4 août 2022

Après un semestre médiocre, les marchés financiers rebondissent fortement en juillet

28 juillet 2022

Fed : Nouvelle forte hausse des taux pour contrer l’inflation

12 août 2022

À la recherche d’un revenu régulier pour vos investissements ?