Quelles perspectives pour la couronne norvégienne ?

Investissements - 1 août 2022

Quelles perspectives pour la couronne norvégienne ?

Rédigé par David Ghezal - Investment Strategist

En résumé :
  • Malgré un contexte économique morose, la Norvège brille par sa bonne santé relative.
  • La Banque de Norvège a accéléré le rythme de son cycle de hausse de taux en faisant passer son taux directeur de 0,75% à 1,25% lors de sa réunion de juin.
  • La valorisation attrayante de la NOK et le différentiel de taux d’intérêt favorable par rapport à l’euro plaident en faveur de la NOK.

Après une bonne entame d’année 2022, la couronne norvégienne (NOK) a été mise sous pression en raison du net regain d’aversion au risque sur les marchés financiers et des craintes pour la conjoncture globale. Le ralentissement marqué de la croissance mondiale et les risques liés à la guerre en Ukraine augurent d’un parcours volatil pour la NOK ces prochains mois. Mais la devise scandinave devrait pouvoir compter à terme sur les fondamentaux économiques robustes de la Norvège et les prix élevés de l’énergie.

La NOK mérite-t-elle le détour ?

Malgré un contexte économique morose, la Norvège brille par sa bonne santé relative. L’économie norvégienne a largement profité de la levée des restrictions sanitaires, avec notamment un net rebond de la consommation de services et un taux élevé d’utilisation des capacités de production. Si le rythme de la croissance va logiquement se modérer à l’avenir après cette période de reprise rapide post-pandémie, la reprise semble bien ancrée et peut s’appuyer sur une demande intérieure bien orientée.

La consommation des ménages devrait rester résiliente (taux d’épargne élevé, forte augmentation des salaires, subventions à l’électricité, etc.) face à l’envolée de l’inflation et la solide croissance des investissements pétroliers devrait aussi contribuer à soutenir l’activité. La décélération de la croissance des partenaires commerciaux de la Norvège risque certes de peser sur son commerce extérieur, mais les exportations de pétrole et de gaz naturel (plus de la moitié de ses exportations totales) devraient être soutenues par une forte demande de l’Europe dans le contexte de la guerre en Ukraine. Au vu de ces éléments, la croissance du Produit Intérieur Brut (PIB) est attendue à 3,6% en Norvège cette année et à 2% l’an prochain.

Hausses de taux prévues pour les prochains trimestres

Confrontée à une inflation record (+6,3% sur un an en juin) et à une forte progression des salaires en raison d’un marché de l’emploi tendu, la Banque de Norvège (Norges Bank) a accéléré le rythme de son cycle de hausse de taux démarré l’an dernier en faisant passer son taux directeur de 0,75% à 1,25% lors de sa réunion de juin – sa première hausse de taux d’un demi-point de pourcentage depuis 2002.

La Norges Bank estime cependant que sa politique monétaire reste accommodante et qu’un taux directeur nettement plus élevé est nécessaire pour stabiliser l’inflation vers son objectif de 2%. Par conséquent, elle entend continuer à relever son taux directeur ces prochains trimestres pour l’amener autour de 3% d’ici à la mi-2023.

Potentiel d’appréciation pour la devise scandinave

La valorisation attrayante de la NOK, les fondamentaux sains de l’économie norvégienne (excédent des comptes courant et budgétaire), la fermeté attendue des prix du pétrole et du gaz naturel et le différentiel de taux d’intérêt favorable par rapport à l’euro plaident en faveur de la NOK. Bien que le contexte international hautement incertain et la volatilité des marchés financiers soient susceptibles de lui mettre des bâtons dans les roues, nous anticipons un potentiel d’appréciation pour la devise scandinave, avec un objectif de cours pour le taux de change EUR/NOK de 9,50 sur un horizon de 12 mois.

Selon nous, les investisseurs ayant le profil adéquat et conscients des risques peuvent envisager une position limitée en NOK à titre de diversification du portefeuille.

 
Toute décision d’investissement doit être fondée sur les informations-clés pour l’investisseur
et sur le prospectus, et être conforme à votre Financial ID.

Vous envisagez de diversifier votre portefeuille en NOK ?

Partagez cet article


Ceci pourrait également vous intéresser

18 juillet 2022

L’euro à parité avec le dollar : quid pour la suite ?

12 juillet 2022

La Chine peut-elle créer la surprise au 2e semestre ?

7 juillet 2022

Gardez le cap sur vos objectifs à long terme : mise à jour économie et investissements