l'IA n’est pas qu’un phénomène de mode

Marchés et investissements - 6 février 2024

l'IA n’est pas qu’un phénomène de mode

Rédigé par : Ivo Višić - Senior Investment Officer, Lorenz Vignold-Majal - Investment Strategist & Patrick Kellenberger - Investment Strategist

En résumé

  • L’intelligence artificielle (IA), qui est un de nos thèmes d'investissement à long terme depuis des années, a aidé les marchés boursiers à atteindre des sommets historiques malgré des taux d'intérêt élevés.
  • Malgré l'envolée des cours boursiers, le secteur reste intéressant pour les investisseurs.
  • Les gains potentiels (surtout à long terme) l'emportent sur les attentes accrues des investisseurs qu'impliquent les solides performances récentes.

Les 7 Magnifiques dominent largement le marché

Le battage médiatique autour de l'intelligence artificielle (IA), qui est l'un de nos thèmes d'investissement à long terme depuis plusieurs années, a aidé les marchés boursiers à atteindre des sommets historiques malgré des taux d'intérêt élevés. Toutefois, le rallye a été largement tiré par quelques méga-capitalisations technologiques. Ce phénomène est bien illustré par les performances des "7 Magnifiques1" qui, en 2023, ont progressé d’environ 95 points de pourcentage de plus que l'indice S&P 500 équipondéré (graphique 1). Nous pensons qu'à l'avenir, la performance du marché dépendra non seulement du potentiel de rattrapage des retardataires, mais aussi du potentiel de hausse continue du secteur technologique, compte tenu de sa très forte capitalisation boursière.

Graphique 1: Performances 2023 de différents indices boursiers US

Source: Bloomberg Finance L.P. Données au 2 janvier 2024

Alors que les cours des actions se sont envolés et que les multiples de valorisation ont augmenté - le ratio cours/bénéfice estimé à 12 mois des "7 Magnifiques" est passé de 24x à 28,5x au cours des 12 derniers mois - l'IA n'a jusqu'à présent dopé les bénéfices que d'une poignée d'entreprises "facilitatrices" et "d'infrastructure". Néanmoins, aucun autre secteur du marché n'offre une histoire de croissance aussi passionnante que celui de la technologie. Au fil des ans, la technologie s'est infiltrée dans tous les aspects de notre vie quotidienne, et son importance est encore susceptible de s'accroître avec l'IA. Comme le montrent les résultats d'une étude du Massachusetts Institute of Technology (MIT), l'IA pourrait aboutir à une augmentation significative de la productivité, à une réduction des heures de travail et à une amélioration de la satisfaction à l’égard de la vie, ainsi qu'à une augmentation de la prospérité. Étant donné que près de la moitié des professions aux États-Unis pourraient être concernées d'ici trois ans, l'importance du secteur technologique dans l'économie devrait encore augmenter au cours des années à venir.

Ce n’est que le début

Les capacités de l'IA n'en sont encore qu'à leurs débuts. Cependant, dans de nombreux domaines, elles dépassent déjà celles des êtres humains. La dernière version des grands modèles de langage (LLM) aurait obtenu 155 points à un test de QI verbal, surpassant ainsi 99,9% de l'ensemble des participants au test. Une autre IA puissante a obtenu un score de 90% à la norme industrielle de mesure de la compréhension massive et multitâche des langues (MMLU), dépassant ainsi les connaissances des "experts". Les grands modèles de langage deviennent de plus en plus multimodaux, c'est-à-dire qu'ils peuvent traiter une série d'entrées telles que du texte, de la parole, des images ou des vidéos, ce qui améliore encore leurs capacités. Selon l'ancien directeur commercial du centre de recherche de Google, la nature exponentielle des progrès réalisés ces dernières années pourrait permettre aux IA d'atteindre un QI bien supérieur à 1.000. Cela pourrait donner lieu à des avancées imprévues en matière de recherche et de développement économique. Les avancées technologiques récentes ont également rendu les robots humanoïdes de plus en plus réalisables et économiquement viables. Les coûts de production de certains modèles ont été presque divisés par deux en 2023, ce qui pourrait aboutir à une automatisation plus rapide et plus importante des emplois dangereux des cols bleus.

Potentiel des applications basées sur l’IA

Malgré l'envolée des cours boursiers, le secteur reste intéressant pour les investisseurs, l’attention se déplaçant des technologies facilitant l'IA vers les appareils assistés et les applications pilotées par l'IA. Ces dernières offrent potentiellement les plus grandes opportunités de marché. Outre les entreprises "facilitatrices" et "d'infrastructure", dont les revenus sont déjà en hausse, l'IA pourrait bientôt inaugurer le prochain cycle de produits pour les ordinateurs et les smartphones. Les applications basées sur l'IA nécessiteront beaucoup plus de puissance de calcul que leurs prédécesseurs. Après l'introduction de nouveaux appareils, le marché des applications pourrait prendre de l'ampleur, une évolution qui est susceptible d'ouvrir des opportunités majeures pour les entreprises de cybersécurité. Peu après la publication récente d'un grand modèle de langage, le volume de données compromises publiées sur les sites d'extorsion de logiciels de rançon a doublé. En outre, le secteur technologique sera probablement le premier à adopter l'IA et à enregistrer des gains de productivité et de marge opérationnelle.

Des opportunités mais également des risques

Des enquêtes suggèrent une nouvelle accélération de la croissance des dépenses informatiques de 2,7% à 3,4% en 2024. Aux États-Unis, la croissance des dépenses IT pourrait même atteindre près de 4%. Le cycle de déstockage étant probablement à un stade avancé, une multitude de vents favorables pourraient déclencher des révisions à la hausse des bénéfices et faire grimper les actions du secteur.

Il convient cependant de garder à l'esprit les risques imprévus. Le fonctionnement des réseaux neuronaux et l'apprentissage de l'IA sont loin d'être entièrement compris, ce qui soulève des questions quant aux capacités globales de l'IA. En conséquence, les mauvais comportements et les IA malveillantes sont des scénarios dystopiques très réalistes. Par conséquent, la réglementation pourrait se durcir et ralentir les progrès. De même, les grandes entreprises technologiques pourraient être accusées de comportement anti-concurrentiel, étant donné qu'elles sont impliquées dans presque toutes les grandes start-ups liées à l'IA. Par ailleurs, les travailleurs et les syndicats pourraient s'opposer à l'introduction de technologies capables de remplacer certaines professions. Enfin, une récession ou une nouvelle accélération de l'inflation, entraînant de nouvelles hausses des taux d'intérêt, pourrait ralentir les dépenses informatiques.

Progression spectaculaire des bénéfices

En fin de compte, les gains potentiels (surtout à long terme) l'emportent sur les attentes accrues des investisseurs qu'impliquent les solides performances récentes. Si les valorisations des actions technologiques sont élevées, les bénéfices sont le principal moteur de l'évolution des cours. Les entreprises technologiques ont démontré à maintes reprises leur capacité non seulement à révolutionner l'innovation mais aussi à la commercialiser. Depuis 1995, l'indice MSCI U.S. Information Technology (IT) a vu son bénéfice par action (bpa) être multiplié par 20, tandis que celui de l'indice MSCI World ex U.S. IT a pour sa part été multiplié par 4 (graphique 2).

Graphique 2 : Bénéfice par action des 12 derniers mois (19 janvier 1995 = 100)

Source : Bloomberg Finance L.P., Deutsche Bank AG. Données au 19 janvier 2024

De nombreux analystes décrivent l'IA comme le plus grand cycle d'innovation depuis des décennies. Compte tenu de leur tendance historique à sous-estimer l'ampleur des nouvelles opportunités à long terme (PC, Internet, mobile et informatique en nuage) dans leurs prévisions initiales, il semble presque certain que l'IA n'est pas qu'un simple phénomène de mode.

Vous souhaitez investir dans l'Intelligence artificielle ?

Les produits d’investissement sont sujets à risques. Ils peuvent évoluer à la hausse comme à la baisse et l’investisseur peut ne pas récupérer le montant de son investissement. Toute décision d’investissement doit être conforme à votre Financial ID. À cet égard, d’avantage d’informations sur deutschebank.be/financialid.

Les prévisions sont fondées sur des suppositions, évaluations, avis subjectifs, analyses et modèles hypothétiques qui peuvent se révéler erronés. Fourni exclusivement à titre d’illustration. Le présent article et les informations qu’il contient ne constituent pas un conseil en investissement.

Les rendements passés ne sont pas un indicateur fiable des rendements futurs.

Recevez par e-mail l’essentiel de l’actualité financière

Pas encore client(e) ? Restez néanmoins informé(e) de nos opportunités d’investissement ainsi que des nouveautés au sein de nos services pour vos placements.
Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Partagez cet article


Ceci pourrait également vous intéresser

Comment la démographie redessinera-t-elle l’économie mondiale ?

3 janvier 2024

Comment la démographie redessinera-t-elle l’économie mondiale ?

L’IA générative : pour le meilleur ou pour le pire ?

20 juillet 2023

L’IA générative : pour le meilleur ou pour le pire ?

L’IA va créer de l’emploi, plus qu’en détruire

11 juillet 2023

L’IA va créer de l’emploi, plus qu’en détruire

1« Magnificent 7 » est un terme désignant les entreprises technologiques les plus dominantes.