Élections italiennes : des défis en perspective

Marchés & Investissements - 27 septembre 2022

Élections italiennes : des défis en perspective

Zeynep Ozturk - Chief Investment Officer EMEA, Alberto Fadelli -Head of Chief Investment Office Italy & Matteo Fava - Investment Officer Italy

En résumé :
  • Comme prévu, la coalition de centre-droit composée de Fratelli d'Italia, la Lega et Forza Italia a remporté les élections législatives en Italie.
  • La prochaine étape consistera à former un gouvernement après que Sergio Mattarella, le Président de la République, aura confié au leader du parti le plus populaire de la coalition la tâche de trouver des alliés pour former un exécutif.
  • La composition du gouvernement et l’octroi des principaux portefeuilles ministériels seront cruciaux pour évaluer les prochaines décisions politiques de l'Italie.

Que s’est-il passé ?

Comme l'indiquaient les derniers sondages, la coalition de centre-droit emmenée par le parti de Giorgia Meloni, Fratelli d'Italia (FDI), a remporté les élections législatives avec 44,4% (selon les dernières données disponibles) des voix : dans la coalition, FDI a obtenu 26,48%, la Lega 9%, Forza Italia 7,99% et Noi Moderati 0,93% mais elle ne semble pas atteindre la majorité de 75% dans les deux chambres du Parlement. La participation électorale a été la plus faible jamais enregistrée : 63,9% contre 73% en 2018.

Comme prochaines étapes, Sergio Mattarella, le Président de la République, tiendra des réunions avec tous les partis impliqués dans les élections dans les semaines à venir, et donnera le mandat au leader de la coalition gagnante pour convoquer des alliés en vue de former un gouvernement. Il convient de noter que, pendant la campagne électorale, la coalition de centre-droit avait déclaré que celui ou celle qui obtiendrait le plus grand nombre de voix deviendrait le leader de facto.

Les partis de l’opposition n'avaient pas formé de coalition entre eux en raison de désaccords sur certaines questions : le Mouvement 5 étoiles (M5S), qui a obtenu 14,81% des voix au scrutin, a gouverné avec le Parti Démocrate (PD) de septembre 2019 à février 2021, date à laquelle Mario Draghi était devenu président du Conseil. Dès lors, les deux partis ont soutenu le gouvernement Draghi jusqu'en juillet dernier, lorsque M5S a retiré son soutien avec la Lega et Forza Italia. De son côté, Fratelli d'Italia était dans l'opposition depuis les dernières élections générales de 2018. C’est la raison pour laquelle le Parti Démocrate a décidé de ne pas conserver l'alliance avec M5S et de former une autre coalition qui a remporté 26,5% des voix : PD 19,4%, Alleanza Verdi e Sinistra 3,68%, +Europa 2,87% et Impegno Civico 0,59%. Enfin, Azione (parti centriste) et Italia Viva (le parti de l'ancien Premier ministre Renzi) ont remporté ensemble 7,7% des voix.

Comment les marchés financiers ont-ils réagi ?

Aucun mouvement significatif n'a pour l’instant été observé sur les indices boursiers et, plus important encore, sur les emprunts d’Etat italiens (BTP). Les sondages avaient indiqué qu'une victoire de la coalition de centre-droit était une réalité depuis des mois, et la courte campagne électorale n'a pas livré beaucoup de surprises. Le spread entre le BTP italien 10 ans et le Bund allemand 10 ans est resté stable, à environ 235 points de base.

Qu’est-ce que cela signifie pour les investisseurs ?

Comme le prévoit la Constitution italienne, le Parlement nouvellement élu doit tenir sa première réunion endéans les 20 jours suivant les élections. En pratique, le Président de la République tiendra des consultations pour promouvoir la formation du nouveau gouvernement. Après la nomination du Premier ministre et des ministres, le nouveau gouvernement devra obtenir la confiance du Parlement dans un délai de 10 jours.

La principale tâche du nouvel exécutif sera l'approbation du budget 2023 avant la fin de l'année. L'administration Draghi s'était fixée pour objectif un déficit public de 3,9% du PIB, et un déficit plus élevé pourrait susciter des inquiétudes au sein de la Commission européenne. C'est également vrai si l'on considère les autres mesures fiscales incluses dans les manifestes de la coalition de centre-droit, comme un taux d’imposition unique (flat tax) et la réforme des régimes de retraite.

Le nouveau gouvernement pourra-t-il assurer la prochaine tranche du plan NextGenEU ?

La clé sera également d'atteindre les objectifs du Plan national de relance et de résilience (PNRR) afin de garantir la 3e tranche de paiements du plan de relance Next Generation EU. Le Président de la République a clairement indiqué que la mise en œuvre du PNRR fait partie des affaires courantes que le Gouvernement sortant Draghi peut mener. Toutefois, l'Italie doit remplir 54 conditions jusqu'à la fin de l'année pour obtenir la 3e tranche de 19 milliards d'euros. La Commission européenne a donné son feu vert à la deuxième tranche vendredi dernier, débloquant ainsi un financement de 21 milliards d'euros. Mais la leader de Fratelli d’Italia a déjà demandé à plusieurs reprises une modification de la structure du NRRP, ce qui pourrait entraîner un retard dans le calendrier des réformes ainsi que de nouvelles négociations avec la Commission européenne. Le contexte d'une croissance plus faible en Europe en raison de la guerre en Ukraine, la crise énergétique et les pressions inflationnistes relatives peuvent s'avérer être des obstacles supplémentaires à la croissance du PIB italien et au sentiment des consommateurs.

La répartition du pouvoir au sein de la coalition de centre-droit, les décisions de politique budgétaire du nouveau gouvernement et la mise en œuvre du PNRR resteront les éléments clés qui auront un impact sur les marchés d'actions et le spread BTP-Bund.

Votre portefeuille est-il encore adapté à la situation économique ?

Vous n'êtes pas encore client ?

Devenez client pour profiter des conseils de nos experts. 

Vous êtes déjà client ?

Appelez Talk & Invest au 078 156 157 ou prenez rendez-vous dans votre Financial Center au 078 155 150 ou en ligne.

Curieux.se de savoir quelles solutions nous offrons en matière de gestion de portefeuille ?

Curieux.se de savoir quelles solutions nous offrons en matière de gestion de portefeuille ?

Recevez gratuitement Money Expert, notre magazine pour les investisseurs

Recevez gratuitement Money Expert, notre magazine pour les investisseurs

Partagez cet article


Ceci pourrait également vous intéresser

22 septembre 2022

La Fed continuera jusqu'à ce que l'objectif soit atteint

8 septembre 2022

La BCE annonce une hausse historique des taux d’intérêt

5 septembre 2022

Une rentrée sous le signe du stress pour les marchés