Le maintien de la biodiversité, cet autre enjeu majeur des investissements ESG

Investissements

Le maintien de la biodiversité, cet autre enjeu majeur des investissements ESG

18 mai 2021 - Lu en 3 min 30

En résumé :
  • La thématique du déclin de la biodiversité va probablement devenir un élément central de l'investissement ESG. Les investisseurs pourraient jouer un rôle majeur dans les futures initiatives en faveur du rétablissement de la biodiversité.
  • Il est important d’améliorer les connaissances sur l'attitude des investisseurs face au déclin de la biodiversité, et notamment la place qu’elle occupe au sein de la thématique ESG dans sa globalité.
  • Le groupe Deutsche Bank a mené une enquête au niveau mondial auprès de ses clients - particuliers et entreprises – au sujet de la biodiversité1 : quelles sont leurs convictions, leurs attentes, et leurs priorités en matière d’ESG ?

La lutte contre le déclin de la biodiversité devrait occuper une place centrale dans les investissements ESG – l’acronyme pour Environnemental, Social et de Gouvernance - dans les années à venir, à condition que nous puissions développer des outils et des cadres réglementaires pour le gérer. Le défi consiste à comprendre le risque asymétrique posé par le déclin de la biodiversité, ses conséquences socio-économiques et ses implications pour les marchés financiers et les investissements.

Répercussions sur l’ESG

Cela aura des répercussions sur les trois piliers ESG. Pourtant, la complexité et la subtilité mêmes de la biodiversité - et, dans un certain sens, son aspect « invisible » jusqu'à ce que la situation dérape potentiellement - signifient qu'elle risque de capter moins l'attention que des questions comme le changement climatique. À son tour, cela peut impliquer que la biodiversité bénéficie, de la part des investisseurs, d’une attention moindre qu'elle ne le mérite. Par conséquent, lorsque les investisseurs commencent à s'intéresser davantage à la biodiversité, ils peuvent trouver un large éventail d'opportunités d'investissement.

Intérêt accru pour les investissements durables ou intégrant des critères ESG

Si le déclin de la biodiversité s’avère encore un sujet moins bien compris, l’ESG a de manière générale gagné en importance dans le paysage de l'investissement ces dernières années. Les initiatives gouvernementales et multilatérales ont été accompagnées d'une augmentation rapide de l'intérêt des investisseurs pour les placements labellisés ESG.

Toutefois, jusqu’à aujourd’hui, les connaissances sur les priorités, les attentes et les préoccupations des investisseurs ESG étaient lacunaires, en raison du manque d'informations sur la façon dont les investisseurs considèrent l’ESG et, en particulier, la biodiversité, par rapport à leurs investissements.

Cela aura des répercussions sur les futures initiatives en faveur de la biodiversité et des conséquences pour les investissements visant à rétablir davantage de biodiversité. Pour comprendre plus en profondeur les priorités des investisseurs, Deutsche Bank a mené une grande enquête auprès de ses clients - particuliers et entreprises – afin de savoir :

  • ce qu'ils pensaient de l'opportunité d’investir de manière durable selon des critères ESG ;
  • la place qu’ils accordent à cette thématique au sein d’un portefeuille d’investissements ;
  • lequel des trois piliers (environnemental, social et de gouvernance) ils jugeaient les plus importants.

Nous avons notamment sondé leur attitude vis-à-vis de la biodiversité au sein de la thématique ESG. Les résultats de cette grande enquête suggèrent notamment que les investisseurs ont vraiment pris conscience des risques actuels posés par le déclin de la biodiversité. Et ce, non seulement pour leur bien-être futur et celui de la planète, mais aussi comme opportunité d’envisager plus sérieusement ce thème pour leurs futurs investissements.

Quelques résultats marquants de l’enquête ESG

  • 75 % des personnes interrogées sont d’accord voire entièrement d'accord pour dire que leurs investissements devraient avoir un impact positif sur le monde.
  • Un peu plus de la moitié (51%) des personnes interrogées sont d’avis que les investissements basés sur les critères ESG peuvent aider à diversifier le risque au sein d’un portefeuille.
    • 47% des personnes interrogées considèrent que les questions environnementales ("E") sont plus importantes pour elles que les préoccupations sociales ("S") et de gouvernance ("G").

    Envie d’en savoir plus ?

    Découvrez notre ‘CIO Special’ sur la biodiversité et tous les résultats de l’enquête ESG

    1 Étude menée en mars 2021 auprès de 2.130 clients existants de Deutsche Bank (International Private Bank) dans dix pays/régions (Belgique, Allemagne, Hong Kong, Inde, Italie, Singapour, Espagne, Suisse, Royaume-Uni et États-Unis). Les réponses provenaient aussi bien de clients privés que de clients professionnels.