En résumé

  • Funds For Good démontre qu’un produit financier rentable peut également générer un impact positif pour la société dans son ensemble.
  • Lancée en 2013, la fondation Funds For Good Philanthropy vient de franchir le cap des 200 projets d’entreprises financés.
  • Les projets soutenus ont déjà mené à la création de 240 projets d’entreprises ‘starters’ en Belgique.

Depuis son lancement en 2013, Funds For Good S.A. adopte un positionnement très spécifique sur le secteur financier : c’est ce que l’on appelle l’investissement d’impact. Comment cela fonctionne-t-il ? C’est très simple : Funds For Good propose une gamme de fonds1 dont la gestion s’appuie sur des critères ESG2 (responsabilité environnementale, sociale et de gouvernance).

Une partie des revenus générés par la société Funds For Good est directement réinvestie dans des projets sociaux. Concrètement : Funds For Good reverse 50% de ses bénéfices (avec un minimum de 10% de son chiffre d’affaires) aux projets qu’elle soutient, sans pour autant rogner le rendement des placements. Des personnes sans emploi peuvent ainsi bénéficier d’un prêt sans intérêt sans intérêt pour créer leur propre micro-entreprise. Après le remboursement, cet argent est réinjecté dans d’autres projets entrepreneuriaux.

Plus de 200 projets soutenus

Ça marche ? Et comment ! La Fondation Funds For Good Philanthropy a annoncé début août avoir franchi le cap des 200 projets soutenus, pour un total dépassant les 500.000 euros prêtés. 240 personnes ont ainsi pu sortir de la précarité et démarrer leur propre micro-entreprise. Service de déménagement, salon de coiffure, agriculture biologique, restaurant, épicerie, menuiserie… autant de projets professionnels qui ont pu démarrer grâce au coup de pouce de la fondation Funds For Good Philanthropy.

Découvrez les projets soutenus par Funds For Good Philanthropy

Coup de pouce financier et humain

« Nous sommes les seuls en Belgique qui accordons des prêts à 0% aux entrepreneurs passionnés qui souhaitent se relancer mais n’ont pas accès aux crédits bancaires classiques, explique Nicolas Crochet, co-CEO de Funds For Good S.A. Nous travaillons en collaboration avec différents organismes de micro-crédit en Belgique. Pour mener à bien notre mission, nous consacrons la moitié de nos propres profits (avec un minimum de 10% de notre chiffre d’affaires) au financement de projets sociaux. En outre, chaque membre de notre équipe dédie un quart de son temps au coaching des entrepreneurs que nous accompagnons. »

L’équipe de Funds For Good peut également compter sur l’aide précieuse de près d’une centaine de coaches bénévoles qui proposent aux candidats entrepreneurs un suivi personnalisé de leur projet : conseils, mise en relation avec des professionnels du secteur, partage d’expertise, aide en matière de marketing, etc.

Envie de vous investir et d’apporter votre aide à des entrepreneurs qui démarrent ?

Devenez coach

Le cap des 200 projets soutenus est une étape supplémentaire dans le développement de Funds For Good, qui ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. « Funds For Good Philanthropy ambitionne de dépasser les 5.000 personnes financées dans les prochaines années, ajoute Patrick Somerhausen, co-CEO de Funds For Good SA. C’est un objectif réaliste, compte tenu de la croissance de notre activité. Rentrer sur le marché du travail reste compliqué pour de plus en plus de monde (sans diplôme reconnu, trop jeunes, trop âgés, migrants, etc). Il est donc important pour nous de continuer à aider et accompagner celles et ceux qui développent un projet entrepreneurial. »

Partenariat avec Deutsche Bank

Deutsche Bank a intégré les produits de Funds For Good dans son offre de fonds en 2015. Deutsche Bank a, depuis cette date, décidé de renoncer à une partie de la rémunération qu’elle perçoit sur la distribution des fonds de Funds For Good. L’argent ainsi dégagé alimente la manne financière consacrée à l’accompagnement de projets sociaux.

Depuis 2015, les montants investis par les clients de Deutsche Bank dans les fonds Funds For Good ont généré un impact significatif : ces investissements ont directement permis de soutenir entre 25 et 30 projets d’entreprises en Belgique.

Si l’on se projette dans le futur, ce sont potentiellement 150 projets qui pourront être directement soutenus au cours des 5 prochaines années. DB soutient les ambitions de son partenaire Funds For Good en la matière. Nous espérons que Funds For Good atteindra la barre symbolique des 500 projets soutenus dans un horizon de 5 ans si la croissance des actifs investis s’accélère.

Funds For Good en quelques chiffres

  • 540.000 euros octroyés sous la forme de prêts d’honneur à 0% d’intérêt.
  • 206 entrepreneurs financés.
  • 13.830 euros : le montant moyen accordé aux projets soutenus sous la forme de micro-crédit.
  • 19% des projets soutenus ont une vocation durable ou sociale.

Intéressé.e par l’investissement d’impact ?

Des solutions d’investissement de Funds For Good sont disponibles auprès de Deutsche Bank. Nous vous rappelons que chaque investissement doit correspondre à votre Financial ID.

Découvrez nos solutions

Articles liés

1 Le terme "fonds" est l'appellation commune pour les Organismes de Placements Collectifs (OPC). Les OPC sont soit des OPCVM soit des OPCA; ils existent sous la forme d'une société d'investissement (SICAV) ou d'un fonds commun de placement (FCP). Les fonds sont sujets à risques. Ils peuvent évoluer à la hausse comme à la baisse et les investisseurs peuvent ne pas récupérer le montant de leur investissement.

2 Critères environnementaux, sociaux et de gouvernance :
La sélection des actifs composant le portefeuille du Compartiment repose sur une politique de responsabilité sociale d'entreprise à trois niveaux :
1. Suppression de l'univers d'investissement d'une série d'entreprises par leur secteur d'activité (tabac, armes, charbon) ou leur comportement (violation des droits humains, scandales écologiques ou autres).
2. Le portefeuille est construit pour réaliser : i. une empreinte carbone d'au moins 20% inférieure à celle du référentiel ; ii. une augmentation de 10% de la qualité sociale des entreprises par rapport à l'indice de référence.
3. Au niveau de la gouvernance :
i. Le Gestionnaire et le Coordonnateur de la distribution sont tous deux signataires des Principes des Nations Unies pour l'investissement responsable (UNPRI).
ii. Une politique en matière de droits de vote sera mise en œuvre.