Management Server
Téléphone

Deutsche Bank

En résumé

  • De plus en plus de Belges sont victimes de fraudes via leur banque en ligne.
  • Pour éviter ces pièges, appliquez les quelques conseils ci-après.

D’après les chiffres de Febelfin qui portent sur 2018, quelque 9.747 Belges ont été victimes d’un piratage via leur banque en ligne. Le montant frauduleux ainsi détourné par les fraudeurs s’élève à 8 millions d’euros. Une augmentation qui est alarmante.

La technique utilisée par les pirates est presque toujours l’hameçonnage (“phishing” en anglais) : ils vont “à la pêche” pour tenter d’obtenir vos identifiants et codes d’accès, pour avoir ainsi accès à votre compte. L’hameçonnage peut se faire via e-mail, téléphone, SMS, médias sociaux ou fenêtre qui s’ouvre dans votre navigateur internet.

Une fois que le paiement frauduleux a été effectué – et que votre argent a quitté votre banque – il est généralement trop tard.

Les pirates se montrent de plus en plus ingénieux. Parfois, il est difficile de distinguer un e-mail piraté d’un courrier électronique authentique. Pour prévenir de telles malversations, prenez les précautions suivantes :

Comment se protéger encore mieux du cyberpiratage ?

Découvrez tous nos conseils

Articles liés