Management Server
Téléphone

Deutsche Bank

En tant qu’investisseur au profil offensif, il n’est pas toujours évident de prendre des décisions. Actions de croissance ou actions de type ‘value’ ? Acheter ou vendre ? Maintenant ou attendre encore un peu ? Parfois, il y a plus de questions qu’il n’y a de réponses, ce qui peut vous faire reporter des décisions importantes. C’est pourquoi, chez Deutsche Bank, nous vous proposons de confier la gestion de votre portefeuille à des experts. Vous pouvez ainsi consacrer plus de temps pour les choses qui sont vraiment importantes pour vous, et plus encore...

Un environnement où les taux d'intérêt sont bas et où les entreprises peuvent emprunter de l'argent presque gratuitement. Les plus grandes économies du monde se battent entre elles à propos des taxes à l'importation. Le tout combiné à des incertitudes politiques au cœur de l’Europe (du Brexit aux déboires de l’Italie). Ces dernières années, le climat d'investissement a été pour le moins difficile. En 2019, l’investisseur doit passer beaucoup de temps à évaluer correctement les risques. En outre, les marchés actuels sont de manière générale plus vastes et plus dynamiques qu’à n’importe quel autre moment de l’histoire.

Le rendement et les émotions

La complexité croissante est l'une des raisons qui poussent de plus en plus d’investisseurs à confier la gestion de leur portefeuille. Mais d’autres facteurs entrent également en ligne de compte. « L’un d’entre eux est la composante émotionnelle. Nous constatons que les investisseurs individuels se laissent souvent guider par leurs émotions, et qu’ils peuvent dès lors prendre de mauvaises décisions à de mauvais moments. Même s’ils avaient au départ élaboré une stratégie, la panique prend souvent le dessus. En d’autres termes, dans certaines circonstances, l’irrationnel l’emporte. Surtout en cas de pics soudains de volatilité, comme ces dernières années », explique Frederik Pruyt (Head of Private Solutions chez Deutsche Bank). « Il pourrait dès lors être judicieux de confier la gestion à une équipe expérimentée qui évolue chaque jour au milieu des marchés financiers. Une vaste équipe qui ne se laisse pas distraire par les émotions et qui peut à la fois reconnaître et saisir les opportunités. Surtout en ces temps où les marchés peuvent chavirer à cause d’un seul tweet. »

Il existe une solution de gestion sur mesure spécifiquement pour ces investisseurs qui sont conscients des risques de l’investissement : DB Private Solutions Dynamic Equity. « Cette solution est accessible aux clients DB Personal disposant d’un capital d’investissement d’au moins 250 000 euros », explique Kris Temmerman (Head of Discretionary Portfolios). « Si vous choisissez DB Private Solutions Dynamic Equity, vous donnez un mandat d’investissement à une équipe d'experts en investissements. Ils investissent pour vous en fonction des circonstances du marché, des opportunités d’investissement et de la stratégie du groupe Deutsche Bank. »

Composition en détail

La composition du portefeuille DB Private Solutions Dynamic Equity se fait sur la base de la vision internationale de Deutsche Bank et s'étend sur un portefeuille flexible composé de 60 à 90 % d'actions individuelles, de fonds d’actions1 et de trackers2. Le reste est investi en investissements à rendement fixe ou dans des placements alternatifs (matières premières, métaux précieux, certificats immobiliers,…). Pour répartir les risques, ces classes d'actifs sont divisées en classes régionales, monétaires et sectorielles. Une partie peut également être détenue en liquidités, et servir de réserve pour des opportunités futures.

« Une équipe de spécialistes du groupe définit la stratégie d'investissement de Deutsche Bank », poursuit Kris Temmerman. « Affichant une représentation dans plus de 70 pays, le groupe Deutsche Bank bénéficie d'un accès privilégié aux plus grandes places financières du monde. L’expertise internationale de nos experts en investissements nous permet d’appliquer une stratégie d'investissement globale. »

Think global, act local

Si la vision est internationale, la composition et la gestion réelle se font en Belgique. « La raison est simple : si Deutsche Bank estime que l’or est un thème d’investissement intéressant, nous pouvons ici, au niveau local, examiner quelle solution (notamment sur le plan de la fiscalité et du type d’instrument) est la plus appropriée pour des clients belges3. Think global, act local donc. Nos gestionnaires ont également accès à un choix beaucoup plus large et plus exclusif d’instruments qu’un investisseur particulier qui doit constituer lui-même son portefeuille », continue Frederik Pruyt.

Cette approche fonctionne. Un exemple récent ? « Au cours du dernier trimestre de 2018, plus d’un investisseur a eu des sueurs froides », raconte Kris Temmerman. « Pourtant, Deutsche Bank a conseillé de continuer à investir. La forte baisse de la bourse était plutôt le résultat de craintes d’une récession, du conflit commercial sans fin et de l’annonce des banques centrales du durcissement de leur politique monétaire. Les fondamentaux économiques, eux, ne présentaient aucune raison de paniquer. Ceux qui ont vendu ont raté une grande partie de la hausse boursière ultérieure de plus de 15 %. Au sein de la gestion du DB Private Solutions Dynamic Equity, tout le monde a gardé son sang-froid. Les gestionnaires ont su profiter de la forte hausse du premier trimestre pour prendre progressivement des bénéfices et réduire quelque peu les risques. La décision des gestionnaires d’inclure l'or dans le portefeuille (troisième trimestre 2018) a également porté ses fruits. Au cours des derniers trimestres, le portefeuille s'est encore diversifié grâce à la vente de positions en Chine et au réinvestissement dans, entre autres, des matières premières ».

Comment commencer un investissement avec DB Private Solutions Dynamic Equity ?

« DB Private Solutions Dynamic Equity est accessible à partir de 250 000 euros », précise Frederik Pruyt. « L’apport par le client est effectué en liquidités et/ou par un portefeuille de titres existant (moyennent l’accord du gestionnaire). À terme, les titres apportés seront mis en adéquation avec la stratégie du gestionnaire et donc du groupe Deutsche Bank. Dans des circonstances normales, il nous faut 3 à 6 mois pour composer un nouveau portefeuille. »

Pourquoi choisir Private Solutions Dynamic Equity ?

  • Vous choisissez l’expertise d’un groupe international qui est représenté dans les centres financiers les plus importants au monde, mais avec une gestion journalière menée depuis la Belgique par des personnes qui parlent votre langue.
  • Contrairement à bien d’autres banques belges, chez nous, vous choisissez une expertise et une stratégie d’investissement globales. Nous regardons plus loin que le marché local.
  • Chez Deutsche Bank, vous bénéficiez de faibles coûts : seulement 0,9 % (hors TVA) d’indemnité de gestion. Vous payez 0 % de frais d'entrée sur les fonds sélectionnés, aucune commission de change et en outre, vous ne payez pas la commission trimestrielle de 50 euros pour votre relation DB Personal.
  • Les indemnités que Deutsche Bank reçoit des maisons de gestion pour l’offre de leurs produits (= rétrocessions) sont entièrement reversées dans votre portefeuille.
  • De plus, vous bénéficiez d’une approche 100 % transparente : nous vous expliquons précisément comment nous gérons votre portefeuille et avec quels composants il est constitué. Tous les 3 mois, vous recevez un rapport détaillé sur la situation de votre portefeuille. Vous pouvez consulter la composition actuelle du portefeuille en ligne à tout moment.
  • Optez pour un portefeuille DB Private Solutions Dynamic Equity en investissant de l’argent provenant d’une autre institution financière et bénéficiez de 2%* de cash-back. Ou recevez 2%** de cash-back en transférant vos fonds d’investissement chez Deutsche Bank.

Vous souhaitez en savoir plus sur les avantages ?

Découvrez notre solution

Articles liés

1 Le terme “fonds “ est l’appellation commune pour un Organisme de Placement collectif (OPC), qui peut exister sous le statut d'OPCVM (UCITS) ou d'OPCA (non–UCITS), et prendre diverses formes juridiques (SICAV , FCP etc). Un OPC peut comporter des compartiments. Les fonds sont sujets à risques. Ils peuvent évoluer à la hausse comme à la baisse et les investisseurs peuvent ne pas récupérer le montant de leur investissement.

2 Un tracker, aussi appelé ETF (Exchange Traded Fund) est un fonds coté sur un marché boursier, ce qui permet de l’acheter et de le vendre tout au long de la séance boursière, comme un titre coté. Les trackers ont pour objectif de répliquer le plus fidèlement possible l’évolution d’un indice boursier prédéfini.

3 Cette décision s’inscrit dans la gestion d'un portefeuille discrétionnaire et ne peut pas être considérée comme un conseil d'investissement dans l’or ou d’autres matières premières.

* Pour plus de détails concernant l'offre, veuillez consulter le règlement de l'action. Offre sous conditions, valable jusqu’au 31/12/2019.

** Pour plus de détails concernant l'offre, veuillez consulter le règlement de l'action. Offre sous conditions, valable jusqu’au 31/12/2019.