Management Server
Téléphone

Deutsche Bank

Le succès de la seconde résidence

Article Headline


Au cours des deux dernières années, 30.000 Belges ont acheté une seconde résidence. L’étranger séduit de plus en plus. Vous rêvez d’une seconde résidence ? C’est le moment idéal pour réaliser ce rêve. En voici 6 raisons.

La Belgique est chère

Les prix des biens immobiliers ont explosé ces dernières années.

  • A Knokke, il est difficile de trouver un appartement 2 chambres avec vue sur mer à moins de 500.000 euros.
  • Dans les Ardennes, les prix des maisons s’envolent également dans certains villages admirablement situés.

Plus intéressant à l’étranger

Certains pays ont connu une sévère crise immobilière qui a démocratisé l’accès à certains biens, notamment en Espagne ou au Portugal.

L’étranger est plus près que jamais

Grâce au développement des transports (lignes low cost, trains à grande vitesse, etc.), les destinations à l’étranger sont devenues plus accessibles.

Moins de pratiques véreuses

Les « entourloupes » de promoteurs immobiliers peu scrupuleux qui ont défrayé la chronique dans les années 90 et au début des années 2000 semblent désormais appartenir au passé.

Plus de clarté sur le droit successoral international

Un nouveau règlement européen est entré en application le 17 août 2015. Les règles sont désormais très claires : à défaut d’un autre choix, c’est le lieu de la dernière résidence du défunt qui détermine la législation qui s’appliquera à l’ensemble des biens de la succession.

Un cadre fiscal attractif (en Espagne)

Exemption des droits de succession. Dans certaines communautés, vous êtes exempté des droits de succession sur votre seconde résidence (par exemple dans les régions de Madrid, Valence ou des Baléares.).

Et le financement?

Vous pouvez financer l’acquisition d’une seconde résidence ou d’un autre projet immobilier sans devoir vendre votre portefeuille de titres. Avec DB Investment Loan, l’ensemble du montant emprunté pour financer votre projet immobilier est couvert par un portefeuille de titres (et éventuellement un peu de liquidités). Les intérêts du crédit pourront être remboursés par les revenus futurs éventuels générés par le portefeuille. Autre avantage intéressant : cette formule n’engendre ni frais de notaire ni frais de dossier, et s’avère plus rapide qu’une demande de crédit hypothécaire classique.

Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent.

Vous êtes intéressé(e)?
Prenez contact avec nos spécialistes de Télé-Invest au 078 156 157 ou prenez rendez-vous dans votre Financial Center au 078 155 150.

À lire aussi

Le contenu de cet article est basé sur la législation (fiscale) en vigueur au moment de la rédaction de l'article, qui peut être modifiée à tout moment par le législateur. L’information contenue dans cet article est recueillie aux meilleures sources mais n’engage pas la responsabilité de Deutsche Bank AG Succursale de Bruxelles.