En résumé

  • L’économie suédoise devrait garder sa bonne dynamique en 2018, mais avec une cadence légèrement inférieure.
  • La banque centrale suédoise (Riksbank) reste attentive à l’évolution du marché immobilier et à l’inflation.
  • Dans cet environnement et avec une banque centrale qui devrait augmenter ses taux, la Sek conserve un potentiel d’appréciation intéressant.

Malgré une légère dépréciation en 2017, la couronne suédoise (SEK) est l’une des devises du G10 qui a le mieux tenu face à l’euro. Elle a profité de fondamentaux économiques solides mais a été pénalisée par les craintes d’un éclatement de la bulle immobilière en Suède.

L’économie suédoise devrait garder sa bonne dynamique en 2018, mais avec une cadence légèrement inférieure. Ainsi, la croissance suédoise qui a été l’une des plus élevées en Europe en 2017 (estimation de 3%), devrait s’afficher à 2,7% cette année, toujours soutenue par les mêmes facteurs :

  • un environnement favorable aux investissements des sociétés ;
  • une politique fiscale toujours très expansionniste qui favorise la consommation des ménages ;
  • des finances publiques dans le vert, qui vont permettre au gouvernement suédois d’adopter une politique budgétaire favorable aux dépenses publiques, notamment dans le secteur des soins de santé ;
  • une balance commerciale toujours légèrement positive, malgré une forte augmentation des importations.

Le secteur immobilier scruté de près

A côté de cet environnement économique porteur, la banque centrale suédoise (Riksbank) reste attentive à l’évolution du marché immobilier et à celle de l’inflation.

  • Les prix de l’immobilier suédois ont grimpé à des niveaux record l’an dernier, signant une hausse de 300% en 20 ans, ce qui fait craindre une surchauffe du secteur. La situation semble cependant aujourd’hui toujours sous contrôle et les prix se stabilisent depuis la fin de l’année 2017.
  • En hausse constante depuis mi-2015, l’inflation a connu un léger ralentissement fin 2017. Elle se trouve aujourd’hui encore en dessous de l’objectif de la Riksbank (+1,7% sur un an en janvier 2018).

Compte tenu de tous ces éléments, la plus vieille banque centrale du monde (elle a été créée il y a 350 ans) a, mi-février, maintenu sa politique monétaire inchangée, gardant son taux directeur à - 0,50% et ne touchant pas à son programme de rachats d’actifs.

La Riksbank en route vers des taux plus élevés

Hormis l’inflation encore légèrement trop faible, toutes les conditions sont réunies pour des taux d’intérêt plus élevés en Suède. Nous pensons donc que la banque centrale suédoise ne pourra plus longtemps se cacher, et remontera dès le 2e semestre son taux directeur, encore un des plus bas au monde.

Afin d’éviter une appréciation trop rapide de la SEK qui freinerait la remontée de l’inflation, la Riksbank devrait opérer de manière graduelle. Elle observera également de près l’évolution des politiques monétaires chez ses partenaires économiques, qui devraient également se montrer moins accommodants à l’avenir.

L’économie suédoise reste une des mieux positionnées en Europe. Dans cet environnement et avec une banque centrale qui devrait prochainement changer son fusil d’épaule, la SEK conserve un potentiel d’appréciation intéressant.

Découvrez notre offre sur cette thématique

Produit structuré, devise en SEK. Toute prévision ou projection de cette analyse est présentée à titre indicatif et ne saurait être garantie. Avant chaque décision d’investissement, veuillez lire le prospectus et le KID.

Retrouvez notre aperçu trimestriel des devises dans le DB Currency Update.

Cette thématique d’investissement vous intéresse ?

Nos experts se tiennent à votre disposition par téléphone (078 156 157) ou dans votre Financial Center.

Bon à savoir : les devises aussi ont leur « G10 »

Le groupe des 10 devises les plus échangées et qui présentent la meilleure liquidité dans le monde est appelé le G10. L’origine de ce terme n’est pas évidente. Il est probablement dérivé des pays du G-10 qui participent aux « Accords Généraux d’Emprunt » (GAB) du Fonds Monétaire International (FMI).

Les devises du G10 sont :

  • Le dollar américain (USD)
  • L’euro (EUR)
  • Le yen japonais (JPY)
  • La livre sterling (GBP)
  • Le franc suisse (CHF)
  • Le dollar australien (AUD)
  • Le dollar néo-zélandais (NZD)
  • Le dollar canadien (CAD)
  • La couronne suédoise (SEK)
  • La couronne norvégienne (NOK)

Articles liés