Téléphone

Deutsche Bank

En résumé

  • Les hockeyeurs belges impressionnent au niveau international.
  • Vincent Vanasch, le gardien des Waterloo Ducks et des Red Lions, a été élu meilleur gardien du monde par la Fédération Internationale de Hockey pour la saison 2017.
  • Accompagné de son coéquipier John-John Dohmen, élu meilleur joueur du monde pour la saison 2016, il répond à nos questions.

Meilleur gardien du monde en 2017 pour l’un et meilleur joueur du monde en 2016 pour l’autre : quelles ambitions encore nourrir après un tel titre ?

Vincent Vanasch : “Avant d’être nommé, je n’avais jamais songé à ce titre. Une récompense individuelle dans un sport collectif, ça peut paraître bizarre. J’espère le conserver quelques années, même si l’objectif principal maintenant, ce sont les deux grands rendez-vous internationaux : la Coupe du Monde en Inde en décembre prochain et les JO de Tokyo en 2020.”

John-John Dohmen : “La récompense contribue surtout à l’image du hockey belge sur la scène internationale. Les ambitions sont collectives. L’équipe nationale est encore jeune. Il y a 10 ans, Vincent et moi faisions déjà partie des Red Lions et nous étions battus 10-0 par l’Australie. Depuis que nous les avons battus, le déclic s’est produit. Aujourd’hui, nous pouvons battre n’importe quelle équipe.”

Quelle est la particularité du hockey belge ?

John-John Dohmen : “On s’amuse plus que les autres équipes. Lors des grands tournois, on constate souvent que c’est dans l’équipe belge que règne la meilleure ambiance. Ça se ressent sur le terrain. Les Red Lions jouent en système zonal, ce qui exige que tous les joueurs soient connectés. Chez nous, c’est le collectif qui prime sur les qualités individuelles.”

Vincent Vanasch : “On sait d’où on vient et c’est ce qui constitue notre force. On a dû trimer pour arriver là où nous sommes aujourd’hui et on se donnera toujours à 100%. En revanche, les hockeyeurs belges sont parfois encore trop humbles, surtout quand on nous compare à nos voisins néerlandais réputés pour leur arrogance. Il y a sans doute un juste milieu à trouver.”

Après avoir remporté l’argent lors de la Coupe d’Europe 2013 et aux JO de Rio de 2014, l’or fait rêver, non ?

Vincent Vanasch : “Bien entendu, mais je ne ressens pas de pression particulière. Une médaille ne tient pas à grand chose. En Inde, il suffirait que 3 ou 4 joueurs soient malades et ça nous compliquerait la tâche.”

John-John Dohmen : “On a trop souvent dit qu’on visait la finale… et on s’inclinait en finale. On doit y aller pour l’or. Si on ne débute pas un tournoi pour le gagner, on ne le gagnera pas.”

Vous avez tous les deux 30 ans. L’après-carrière, on y songe déjà ?

John-John Dohmen : “Contrairement à d’autres sports, on ne devient pas riche avec le hockey. Certains joueurs ont même raccroché plus tôt, pour ne pas entrer trop tard sur le marché de l’emploi.”

Vincent Vanasch : “C’est un vrai dilemme. Je me sens prêt à continuer le hockey jusque 35 ans. Mais d’un autre côté, il faut déjà réfléchir à demain et comment assurer l’avenir de sa famille. J’ai une formation de kiné, mais ce sera difficile de m’installer à 35 ans sans n’avoir jamais touché un patient.”

Êtes-vous plutôt du genre épargnant ou investisseur actif ?

Vincent Vanasch : “Lorsqu’il s’agit d’argent, je n’ai pas un tempérament de joueur. Perdre un peu d’argent me rendrait fou. Je ne me risque donc pas avec des placements. Si un jour je devais m’y intéresser, je voudrais d’abord tout comprendre en m’entourant d’un conseiller spécialisé.”

John-John Dohmen : “Je suis très conservateur, ça fait partie de ma mentalité. J’ai bossé dur pour mériter ce que je gagne. Sur ce coup-là, je suis un peu moins joueur… je ne veux pas tout risquer.”

Hockeyeuses à l’honneur

Watducks

Au Watducks, les hommes ne sont pas les seuls à performer ! Ainsi Aisling D’Hooghe a été élue meilleure gardienne de l’Euro en 2017 et a terminé dans le trio final des meilleures gardiennes du monde. Quant aux Dames Honneur, elles ont remporté le championnat Indoor 2017- 2018. Tout simplement !

Vous souhaitez en savoir plus sur l'équipe des Watducks sponsorisée par la Deutsche Bank ?

Découvrez toutes leurs actualités

Articles liés