Management Server
Téléphone

Deutsche Bank

En résumé :

  • Les expériences à vivre, la digitalisation et la santé. Voilà les trois secteurs porteurs pour cette génération. Reste à miser sur les bons chevaux dans chacun d'entre eux", estime Jack Neele.
  • “Le principal changement induit par la nouvelle génération concerne moins les produits ou secteurs que la relation entre l'entreprise et son client", considère Rik Vera.

Digitalisation, santé et 'vivre et être'

Jack Neele
Gestionnaire de fonds
| Robeco Institutional Asset Management

“Trois tendances peuvent être source d'opportunités pour les investisseurs: Premièrement, le passage au digital. La génération Y (née avant 2000) et la génération Z (née après 2000) ont recours à des services d'abonnement tels que Spotify et Netflix, qui sont disponibles n’importe où et n’importe quand. En matière de paiements également, le digital est en passe de s'imposer définitivement. L'e-commerce fait florès au détriment des commerces traditionnels, en particulier dans les petites villes. De nouveaux acteurs en profitent, comme PayPal, mais aussi des marques plus traditionnelles comme Visa et Mastercard."

"Deuxièmement, la santé. Cette génération est plus attentive à son alimentation et fait davantage de sport. Bonne nouvelle pour les marques telles qu'Adidas et Nike, mais aussi pour d'innombrables applications, montres intelligentes et fitbits."

"Finalement, cette génération préfère 'être' plutôt qu' 'avoir'. Elle se passionne pour le vécu et les expériences, qu'elle partage via les médias sociaux. Posséder une maison ou une voiture? Peu leur chaut. Les voyages, par contre… Parmi les exceptions, épinglons les cosmétiques et les articles de luxe. Les jeunes tiennent à faire bonne figure sur Snapchat et Instagram.”

Le jeu est un segment très spécifique de l'économie du 'vivre et être'. D'innombrables passionnés s'adonnent à League of Legends et à Fortnite. La génération montante ne se contente pas d'y jouer, mais assiste aussi à des parties disputées par des professionnels via des plateformes de streaming. Pour donner un ordre de grandeur, la finale de LoL (League of Legends) a été suivie en direct par 60 millions de personnes dans le monde.”

“Selon nous, le passage au numérique, l'essor de la santé et le 'vivre & être' sont les trois secteurs promis à un avenir radieux grâce aux nouvelles générations. Reste bien sûr à miser sur les bons chevaux dans chacun de ces secteurs. Pour chaque entreprise innovante qui s'impose sur le marché, on en compte en effet au moins dix qui n'atteindront jamais le seuil de rentabilité.”

Allergique à la complexité

Rik Vera
Cofondateur
| Nexxworks, une société qui incite les
entreprises à innover radicalement

“Selon moi, le principal changement induit par la nouvelle génération ne concerne pas tant les produits ou secteurs que la relation entre l'entreprise et son client. Dans ce nouveau paradigme, les entreprises traditionnelles ne partent pas nécessairement perdantes. Elles connaissent leur marché et leurs produits, et disposent de davantage de ressources que certaines start-up aux noms étranges. Pour continuer à croître et embellir, elles doivent toutefois proposer une réponse à plusieurs tendances nouvelles."

“Second point, je pense que la nouvelle génération est allergique à la complexité. Du premier coup d'œil, elle veut pouvoir savoir si un produit est vraiment fait pour elle. La réponse est négative? Elle swipe au produit suivant. Dans un tel environnement, la confiance est primordiale. Quelque 75% des 'millennials' – la dénomination anglo-saxonne des générations Y et Z – ne croient pas ce que les entreprises disent d'elles-mêmes. En revanche, 78% d'entre eux ont confiance dans l'opinion de leurs pairs. L'avis de leurs congénères et des autres utilisateurs est décisif."

“Troisième élément: la transparence. De nombreuses entreprises ont déjà pris des initiatives dans ce sens. Les générations Y et Z veulent savoir comment on investit son argent. Enfin, une quatrième tendance se dessine: les adultes de demain n'aiment pas les intermédiaires. Ils veulent interagir directement avec la personne ou l'entreprise concernée, et non avec des courtiers."

“Les entreprises qui tiennent compte de ces quatre évolutions ont une longueur d'avance. Prenons l'exemple d'Uber. Cette initiative n'a pas que des aspects positifs, bien évidemment, mais elle a le grand mérite de simplifier le secteur du taxi: vous savez à l'avance combien vous allez payer, et à qui. Vous pouvez consulter les avis d'autres utilisateurs sur ce chauffeur. La somme est prélevée directement depuis votre compte, et il n'y a aucun intermédiaire entre vous et votre chauffeur Uber. Comparez cette situation avec une société de taxi classique, et vous comprendrez pourquoi Uber fait un tel tabac!"

Les fonds qui misent sur les mégatendances vous intéressent ?

Découvrez ce fonds

- ou -

Contactez Talk & Invest au 078 156 157.
Prenez rendez-vous avec votre Financial Center au 078 155 150.

Articles liés