En résumé

  • L’investissement thématique vous permet de profiter directement des mégatendances et d’investir dans les entreprises d’avenir.
  • A long terme, les fonds thématiques progressent plus rapidement et offrent un rendement supérieur par rapport aux fonds généralistes.

Les fonds d’actions thématiques méritent une place de choix dans un portefeuille dynamique. Un avis partagé par trois spécialistes des fonds : Nancy Meuron (Belfius), Guy Janssens (BNP Paribas Fortis) et Knut Huys (Deutsche Bank).

Le changement climatique, la révolution numérique et l’évolution démographique transforment notre vie en société et – peut-être - l’avenir de notre planète. Les investissements classiques dans des secteurs d’activité ou des zones géographiques ne permettent pas toujours de miser sur ces évolutions. « Chez Belfius, nous considérons l'investissement thématique comme la manière idéale d'investir en fonction des mégatendances qui modèlent notre avenir. L'investisseur peut générer du rendement en soutenant des modèles innovants qui répondent aux défis de demain  », explique Nancy Meuron.

L'investissement thématique permet de jouer directement sur les mégatendances et d'investir dans des entreprises d’avenir. A long terme, les fonds thématiques progressent plus rapidement et offrent un rendement supérieur par rapport aux fonds généralistes. « Chez BNP Paribas Fortis, nous croyons très fort à cette approche thématique. Nous allouons environ le tiers de notre portefeuille durable à ce type de thèmes. L'approche choisie est celle du ‘core/satellite’: un noyau généraliste est complété par des accents thématiques choisis par l'investisseur  », précise Guy Janssens.

Deutsche Bank se positionne aussi en matière de fonds thématiques, à la condition que certaines conditions préalables soient remplies. « Ce type d'investissement doit se faire sur le long terme et les tendances choisies doivent être durables  », explique Knut Huys. « Autre condition : la tendance doit avoir une portance suffisante pour permettre de composer un fonds d'actions diversifié. Il ne suffit pas de croire dans un phénomène de niche ou une mode éphémère pour constituer un fonds. Ce genre d'investissement impulsif se solde généralement par d'amères déconvenues. Un plan d'investissement périodique permet en outre de lisser la volatilité des marchés et de mieux étaler les moments d'entrée.  »

Quels thèmes d'avenir choisir ?

Knut Huys: « Il existe plusieurs mégatendances. Malgré la progression de sa valorisation, l'innovation technologique, telle que la robotique et l'intelligence artificielle, reste intéressante à long terme. L'écologie et le vieillissement de la population sont deux autres thèmes majeurs qui détermineront l'avenir. Idem pour la sécurité. La sécurité individuelle et informatique sont un préalable indispensable à tout progrès futur. Les investissements à impact sociétal positif ont aussi le vent en poupe. L'avenir s'annonce radieux pour les entreprises qui, en marge de leur expertise opérationnelle, attachent de l'importance à la bonne gouvernance, à l'environnement et à tous leurs autres intervenants.  »

Guy Janssens: « Je rejoins mes collègues sur ces trois mégatendances. Les villes intelligentes sont un autre thème qui nous tient à cœur. À l'horizon 2050, 70% des êtres humains vivront dans des villes. Nous devons donc investir massivement dans la gestion de la pollution, de la circulation automobile et de la sécurité. Chez BNP Paribas Fortis, nous sommes en permanence à l'affût de nouvelles tendances. Ainsi, nous avons récemment adopté un nouveau fonds thématique qui lie alimentation et santé.  »

Nancy Meuron: « Les thèmes les plus prometteurs sont effectivement ceux qui sont liés au dérèglement des modèles économiques. Ces tendances sont technologiques, mais aussi sociales, culturelles et économiques. Tous les facteurs qui déterminent notre société sont en profonde mutation. Un exemple? Le fonds qui permet d'investir dans la production durable de bois. Ce fonds plutôt original est très prometteur, notamment en raison de la croissance exponentielle de la demande en pulpe de bois, la matière première des cartons utilisés lors de la livraison de commandes via internet.  »

Quels sont les critères déterminants lors du choix d'un fonds thématique?

Nancy Meuron: « Il est très important de définir précisément l'univers des entreprises actives dans ce fonds. Les autres paramètres clés sont l'expérience des gestionnaires, les frais de gestion et la qualité de l'analyse des actions. »

Knut Huys: « Le thème est-il pérenne? Voilà la première question que nous nous posons. L'univers du thème doit être suffisamment vaste et large. Il y a dix ans, la thématique environnementale a souvent été définie de manière trop restrictive, en se limitant au solaire et à l'éolien par exemple. Aujourd'hui, on sait que l'écologie va bien plus loin et englobe l'efficience énergétique, l'isolation, les réseaux électriques intelligents, etc.  »

Guy Janssens: « De notre point de vue, les thèmes doivent surtout être proches des préoccupations des gens. La ‘pureté’ du fonds est un autre élément très important. Au moins la moitié du chiffre d'affaires réalisé par toutes les entreprises du fonds doit pouvoir être directement liée au thème.  »

Vos clients sont-ils demandeurs d'investissements thématiques?

Guy Janssens: « Les deux tiers de nos nouveaux clients optent pour un portefeuille durable et socialement responsable. Ils sont surtout interpellés par le changement climatique et le vieillissement. Les clients veulent investir dans de vrais enjeux. Leurs investissements doivent avoir un impact sur l'environnement et la vie en société.  »

Nancy Meuron: « Chez Belfius aussi, on observe un intérêt croissant de nos clients pour ce type de fonds. Ils considèrent l'investissement thématique comme une diversification de leur portefeuille, et surtout comme une manière d'investir dès aujourd'hui dans le monde de demain.  »

Knut Huys: « Nos clients nous demandent souvent d'investir dans un thème spécifique via un fonds. Nous accédons à leur requête, dans une optique de diversification et d'investissement à long terme.  »

Articles liés