Management Server
Téléphone

Deutsche Bank

Les niveaux de risques des fonds: comment sont-ils déterminés?

Article Headline


Dans un parc à thème, il y a différents types de montagnes russes et d'attractions. Ce n'est pas pour autant que tout le monde aime les activités les plus “dangereuses”. Dans le monde de l'investissement, c'est pareil. Chaque type de placement comporte des risques, mais tout le monde n'est pas prêt à prendre les mêmes risques. Il est donc important que vous connaissiez tous les risques avant de prendre une décision en matière d'investissement. C'est pour cette raison que nous allons vous fournir quelques explications quant aux trois risques principaux.

Quels sont les principaux risques afférant aux placements?

Le risque du marché est présent dans tous les placements. Il s'agit du risque que le prix du marché de votre investissement évolue de manière défavorable. Les prix des produits oscillent. Par conséquent, ils ont un impact sur la valeur d'un investissement. Ces mouvements ou ces variations du prix sont ce que l'on appelle la volatilité d'un investissement.

Les émetteurs d'obligations et de produits structurés vous proposent généralement une protection de capital. Même si la valeur de marché de ces produits peut varier dans le temps, vous pouvez partir du principe qu'il n'y a aucun risque à l'échéance. Il existe toutefois bien un risque de crédit. L'État ou l'entreprise qui vous emprunte de l'argent au travers d'une obligation ou d'un produit structuré peut rencontrer des difficultés de paiement, qui font que vous perdez une partie, voire, dans le pire des cas, la totalité de votre investissement.

Si vous décidez d'investir en obligations libellées en devises, le cours du change joue également un rôle important sur vos gains ou vos pertes ; c'est ce qu'on appelle le risque de change. Vous pouvez éviter ce risque complètement en investissant dans votre propre monnaie.

Mais comment puis-je savoir quels risques comporte un placement ?

Si vous voulez évaluer le risque inhérent à un investissement, vous devez tenir compte de la solvabilité, de la durée, du cours de change et de la volatilité. Ce calcul est cependant complexe, et votre banque établira pour vous une classification du risque pour les différents produits d'investissement.

Or, les banques calculent les risques de différentes manières en Belgique. C'est pourquoi la FSMA (le régulateur belge des banques) travaille actuellement à l'uniformisation des méthodes de détermination du risque, afin que les investisseurs puissent comparer de façon objective.

Cette standardisation des méthodes de détermination du risque existe déjà pour un certain groupe de produits (les fonds) : c'est le SRRI, ou Synthetic Risk and Reward Indicator.

Cet indicateur est relié à la volatilité d'un fonds durant une période déterminée. Plus les variations sont importantes (la volatilité, en termes bancaires), plus la valeur SRRI du fonds sera élevée, et donc plus le fonds est risqué. Vous pouvez retrouver cette valeur dans toutes les brochures relatives à un fonds.

L'échelle SRRI va de 1 à 7, et les fonds qui affichent un SRRI de 5, 6 ou 7 présentent un risque considérable.

Chez Deutsche Bank, vous avez l'embarras du choix parmi plus de 1.600 fonds d'une vingtaine de partenaires!

À lire aussi