Epargnez et recevez un avantage fiscal

Epargnez et recevez un avantage fiscal


La fiscalité des placements s’est considérablement alourdie en cinq ans (le précompte mobilier évolue de 15 % à 27 %), mais certains produits bénéficient de régimes fiscaux de faveur. Un avantage fiscal est toujours un beau cadeau, n’est-ce pas? Voici 4 placements intéressants.

Le compte d'épargne réglementé

Vous n'êtes pas taxé tant que les intérêts ne dépassent pas 1.880 euros par contribuable. Un ménage peut donc percevoir jusqu’à 3.760 euros d’intérêts sans frais. Si les intérêts dépassent ce plafond, vous payez 15% (alors que le précompte mobilier général est de 27% en 2016).

Vous bénéficiez du système de garantie des dépôts jusqu’à 100.000 euros par personne et par banque.

Si vous devez surmonter un coup dur financier, votre argent est disponible à tout moment. De plus, un compte d’épargne réglementé est généralement gratuit.

L'épargne-pension

Vous bénéficiez d’une réduction d’impôt jusqu'à 30% du montant versé si vous épargnez jusqu’à 940 euros par an (en 2016). En contrepartie, le fisc prélèvera 8% sur le capital à votre soixantième anniversaire. Mais vous recevrez potentiellement une somme appréciable au moment de prendre votre retraite. Vous effectuez les versements comme vous le voulez avec un maximum de 940 euros (en 2016): chaque mois une partie ou la somme entière en une fois.

Si vous préférez la formule de l’assurance-vie de type branche 21 à la formule du fonds, vous bénéficiez d’un triple avantage. Le capital est garanti, vous recevez chaque année un taux d’intérêt garanti et peut-être une participation bénéficiaire en plus.

L'épargne à long terme

Pour ce placement sous forme d'assurance-vie (branche 21), l’avantage fiscal équivaut au bonus logement tel qu'il existait avant la réforme de la fiscalité immobilière. Si vous investissez 2.260 euros, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt de 678 euros par personne.

L’épargne à long terme est surtout intéressante si vous avez remboursé votre prêt hypothécaire, parce que l’avantage fiscal de l’épargne à long terme ne peut pas s’ajouter au bonus logement. En contrepartie, le fisc prélèvera 10% sur le capital quand vous aurez 60 ans.

Commencez avant 55 ans et les montants versés après vos 60 ans vous donnent toujours droit à l’avantage fiscal et ne sont pas soumis à la taxe de 10%.

L'assurance-épargne de la branche 21

Le taux d’intérêt et le capital sont garantis. Cette formule d’assurance-vie n’offre pas de réduction d’impôt, mais vous ne payez pas de précompte mobilier sur les intérêts après huit ans ou si vous assortissez le contrat d'une assurance-décès couvrant 130% des primes versées.

La condition? Vous êtes à la fois le preneur d'assurance, l'assuré et le bénéficiaire de l'assurance en cas de vie au terme du contrat.

De plus, les primes d’assurance-vie sont taxées à l’entrée à 2%, mais vous échappez au précompte mobilier de 27% (en 2016).

À lire aussi

Traitement fiscal selon la législation en vigueur et sujet à modification à l'avenir. Les impôts énumérés sont applicables pour les personnes physiques, résidents de Belgique. Pour des investisseurs, autres que les personnes physiques, résidents de Belgique, un autre traitement fiscal peut être applicable.