10 conseils en or aux investisseurs débutants

Article Headline


Les carnets d'épargne ne rapportent presque plus rien. Pour faire fructifier votre argent malgré tout, les placements s'imposent. Avant de vous lancer, voici les 10 règles d'or à respecter.

1. N'investissez que les sommes dont vous n'avez pas besoin

…et que vous êtes donc prêt à perdre. Conservez toujours une réserve suffisante (idéalement, l'équivalent de 6 mois de salaire).

2. Définissez votre niveau de risque

  • Prendre plus de risques, c'est se donner davantage de chances d'accroître le rendement de vos placements à long terme. Avec toutefois un plus grand potentiel de pertes.
  • Un placement à risque se caractérise généralement par davantage de hauts et de bas qu'un placement de bon père de famille.
  • Demandez à un professionnel de tracer votre profil d'investisseur. Optez pour une banque qui utilise un modèle de gestion dynamique et personnalisé à chaque client, comme le Financial ID de Deutsche Bank.

3. Définissez votre horizon de placement

  • Tenez compte de votre âge, mais aussi des moments où vous pourriez avoir besoin de votre argent.
  • Ne faites pas d'investissement à risque si vous pourriez avoir besoin de votre argent à court terme. Plus votre horizon de placement est lointain, plus vous aurez le temps d'absorber les variations.
  • Si vos placements se sont mieux comportés que prévu à court terme, rien ne vous empêche dans certains cas de les revendre avec un bénéfice. Votre horizon de placement n'est qu'un cadre de référence.

4. Ne placez pas tous vos œufs dans le même panier

Image Caption

Diversifiez vos placements dans différents produits d'épargne et d'investissement.

Un investisseur défensif investira 90% de son argent dans des investissements sûrs (tels qu’un carnet d'épargne, des obligations d'État ou des assurances-épargne de la Branche 21). Les 10% restants peuvent être affectés à des placements potentiellement plus rentables à long terme, mais aussi plus risqués. Si votre profil est plus dynamique, vous pouvez augmenter la proportion de placements à risque (tels que les actions), mais sans jamais aller jusqu’à 100%.

Si votre portefeuille est modique, ou si vous n'avez pas le temps de le gérer vous-même, vous pouvez acheter un fonds mixte ou un ‘fonds de fonds’. Ce type de fonds investit de manière diversifiée, ce qui garantit la diversification de votre portefeuille.

5. Ne vous livrez pas au market timing, mais achetez à intervalles réguliers

Ne diversifiez pas seulement le risque, mais aussi les moments où vous investissez. En cas de correction des cours, vous achèterez ainsi à un prix de marché plus bas, en faisant baisser votre prix d'achat moyen. Vous profiterez donc plus vite d'un rétablissement des cours.

6. Évitez les frais inutiles

Demandez à votre banquier quels sont les coûts de chaque placement: frais d'entrée, de sortie et de gestion, mais aussi commissions et taxes. N'hésitez pas à comparer les tarifs des différentes banques.

Pour la plupart des 1.600 fonds proposés par Deutsche Bank, vous payez 0% de frais d'entrée et de sortie. Pour les obligations sur le marché secondaire, vous ne payez que 0,50% de frais de courtage. Quant aux frais de nos ordres de bourse, ils figurent parmi les plus bas du marché, à partir de 6,75 € pour Euronext Brussel.

Image Caption

7. Soyez critique

Vos amis, les magazines ou votre banquier généraliste vous conseillent un placement au rendement mirifique? Méfiez-vous. Examinez les solutions alternatives et, surtout, demandez-vous toujours si ce produit est répond toujours à vos objectifs.

8. Apprenez d’abord à marcher

Vous n'y connaissez rien à la bourse ni aux placements? Lisez quelques ouvrages consacrés à la question, écumez internet ou suivez un cours. Apprenez à marcher avant de vouloir courir. Optez par exemple d'abord pour un fonds mixte. Grâce à cette formule, vous ne devrez pas suivre le marché, car un gestionnaire de fonds s'en occupe pour vous.

Les règles qui s'appliquent aux placements en général s'appliquent aussi à chacun d'entre eux:

  • Connaissez ce que vous achetez, c'est-à-dire le secteur et l'entreprise. Si vous n'y comprenez rien, abstenez-vous.
  • Lisez régulièrement les rapports financiers sur l'évolution de votre portefeuille, analysez la position concurrentielle et les tendances pour l'avenir.

9. Suivez vos placements

Notez soigneusement les prix d'achat, dividendes perçus et intérêts récoltés. Ainsi, vous saurez quels placements sont réellement rentables ou non. Chez Deutsche Bank, un outil très simple à utiliser (Online Portfolio Manager) vous permet de suivre la croissance de votre portefeuille, de prendre les bonnes décisions et de choisir les meilleurs produits.

10. Gardez la tête froide

Ne paniquez pas si une action n'évolue pas comme vous le souhaitez. Dans certains cas, soyez prêt à essuyer une perte. Dans vos décisions, ne vous laissez pas guider par la peur (lorsque les cours baissent) ni par l'appât du gain (lorsqu'ils sont en hausse). Les marchés financiers subissent parfois de fortes corrections à court terme, mais l'investisseur à long terme est toujours gagnant. Pour autant qu'il mette un point d'honneur à rester informé.

Prêt à choisir votre premier placement?

Prenez rendez-vous dans un de nos Financial Centers en appelant le 078 155 150. Vous pouvez aussi consulter nos spécialistes de Tele-Invest au 078 156 157.

À lire aussi