Il est sans doute loin le temps où septembre était, pour vous, synonyme de rentrée des classes… Cependant, après des vacances méritées ou avant d’en profiter plus tard, la rentrée est aussi le bon moment pour faire le point sur vos finances personnelles.

1

Disposez-vous d’une épargne de précaution ?

Rien de tel que de conserver un montant de liquidités disponibles (une « épargne-tampon ») en suffisance pour couvrir les dépenses mensuelles et les frais imprévus. Idéalement, votre épargne-tampon doit être de 3 à 6 fois votre revenu mensuel net. Bien entendu, cette règle générale peut varier en fonction des situations personnelles. Vous vivez seul ou en couple ? Vous avez des enfants aux études ou non ? Vous êtes propriétaire ou locataire de votre habitation ? Vous avez 37 ou 77 ans ? Votre tranquillité d'esprit personnelle est également très importante : certains seront rassurés avec 1 mois de réserve, d’autres avec 10 mois.

2

Avez-vous suffisamment préparé votre retraite ?

En Belgique, l’âge légal de la retraite est fixé à 65 ans. Selon les derniers chiffres de l’OCDE1, les hommes belges prennent toutefois leur retraite à 61,3 ans, et les femmes à 59,7 ans.

Pour la très grande majorité des Belges, le montant de la pension légale ne permet pas de conserver son train de vie antérieur. Pour compenser cette différence, rien de tel que de se constituer une – ou idéalement plusieurs - poires pour la soif :

  • Via une pension complémentaire ou extralégale (assurance-groupe), à laquelle vous pouvez souscrire vous-même (si vous êtes indépendant) ou via votre employeur (si vous êtes salarié).
  • Via une épargne-pension individuelle par laquelle vous constituez un capital pour votre retraite, tout en profitant d’un avantage fiscal.
  • Via des investissements individuels sans avantage fiscal.

Vous êtes déjà retraité ? Dans ce cas, il peut être intéressant d’opter pour des investissements qui cherchent à générer des revenus réguliers, sous la forme de coupons ou de dividendes.

En fonction de vos souhaits et de votre profil d’investisseur (que nous appelons le Financial ID), nos conseillers se feront un plaisir de vous présenter les meilleures solutions, pour (préparer) votre retraite.

3

Votre Financial ID est-il à jour ?

C’est sur la base des informations contenues dans votre Financial ID que nos spécialistes vous conseillent en matière d’épargne et d’investissements. Après avoir dressé ce profil d’investisseur – qui évalue votre connaissance et votre expérience des investissements, vos objectifs, votre situation financière et votre acceptation du risque, Deutsche Bank vous donne des conseils financiers encore plus judicieux et vous présente des produits financiers mieux adaptés à votre situation.

En d’autres termes, votre Financial ID est le point de départ de votre stratégie d’investissement. Voilà pourquoi il est essentiel que ce profil soit régulièrement actualisé. Les enfants qui quittent le toit familial, la retraite, un héritage… voilà autant d’événements qui ont non seulement un impact sur votre vie privée, mais aussi sur votre situation financière et sur vos objectifs d’investissement. C’est la raison pour laquelle Deutsche Bank vous recommande d’actualiser régulièrement votre Financial ID.

Notre astuce : Compléter, consulter ou modifier votre Financial ID ? Rien de plus simple. Accédez à Online Banking, choisissez l’option ‘Mon Profil’ (dans le coin supérieur droit, à côté de votre nom) et cliquez sur ‘Définir mon Financial ID’.

4

Votre portefeuille est-il adapté à vos objectifs ?

L’investissement doit obligatoirement s’envisager sur le long terme. Cela ne signifie pas pour autant que votre portefeuille doit entrer en hibernation pour 10 ans. Les marchés évoluent, l’économie se développe et se contracte, les secteurs d’investissement ne connaissent pas non plus une évolution linéraire, les notations des produits évoluent. Bref, le contexte change en permanence.

Votre vie privée peut également être amenée à changer : votre situation familiale évolue, vos rêves et projets changent, vos priorités ne sont plus les mêmes qu’avant… Voilà pourquoi il est recommandé d’actualiser régulièrement votre profil d’investisseur et votre portefeuille.

5

Votre portefeuille est-il suffisamment ‘durable’ ?

L’investissement durable a la cote. Début 2018, pas moins de 30.700 milliards de dollars d’actifs investis étaient gérés sur la base de critères durables dans le monde, soit une augmentation de 34% en 2 ans2.

Jadis, seuls les paramètres financiers comptaient : le montant des coupons et des dividendes, les perspectives de croissance, etc. Aujourd'hui, les investisseurs s’intéressent aussi au sort que réservent les entreprises à leurs travailleurs, à l’environnement et à la société en général.

Les entreprises performantes dans ces trois domaines – Environnement, Social et Gouvernance – le sont généralement aussi dans le domaine financier. Les travailleurs satisfaits sont plus productifs. Les sociétés qui paient leurs impôts courent moins de risques d’amendes et de réputation. Et les entreprises qui innovent, par exemple en matière d’emballages, recueillent les faveurs des nouveaux consommateurs.

Vous aussi, vous souhaitez investir durablement ? Chez Deutsche Bank, vous avez le choix entre 80 fonds durables.

6

Pourquoi ne pas confier (une partie de) votre portefeuille à de vrais spécialistes ?

En tant qu’investisseur particulier, il est souvent difficile de gérer soi-même son portefeuille. Si votre patrimoine est considérable, sans doute est-il judicieux d’en confier la gestion, en tout ou en partie, à un expert en investissements.

En concertation avec votre conseiller, vous définissez les grandes lignes de votre politique de gestion. Une stratégie est élaborée, sur la base de votre compétence/expérience, de votre situation financière, de vos objectifs d’investissement et de votre acceptation du risque. Une équipe d’experts se charge ensuite de gérer votre portefeuille au quotidien. Grâce à cette solution, vous libérez du temps pour ce qui vous tient à cœur.

Notre astuce : Vous pouvez suivre les performances de votre portefeuille 24h/24 et 7j/7 et vous êtes régulièrement invité(e) à en discuter. Ce type de gestion vous est proposé à partir de 100.000 euros.

7

Vous maîtrisez les frais ?

Quel est l’intérêt de bénéficier d’un rendement intéressant s’il est grignoté par les frais imputés par votre banque ? Si vous investissez en actions, obligations et/ou fonds chez Deutsche Bank, vous évitez de nombreux frais inutiles.

Chez Deutsche Bank, l’ouverture et la gestion de votre compte-titres sont totalement gratuites. Nos frais de transaction comptent aussi parmi les plus modiques du marché. Quant aux frais d’entrée dans les fonds d’investissement, ils sont seulement de 1% (0% de frais de sortie).

Vous investissez via d’autres banques ? En optant pour Deutsche Bank, vous pouvez économiser des centaines d’euros tous les ans (selon votre capital et les transactions effectuées).

Calculez vous-même ce que vous économisez.

8

Etes-vous toujours bien informé, notamment via les canaux digitaux ?

Pour garantir votre tranquillité d'esprit, Deutsche Bank vous informe de toutes les évolutions susceptibles d’impacter votre portefeuille. Par téléphone, mais aussi via internet :

  • Via votre Online Portfolio Manager dans Online Banking, vous pouvez superviser votre portefeuille 24/7, et ce dans les moindres détails (depuis l’historique des dividendes jusqu’aux projections de cash-flows). Lorsque votre portefeuille requiert votre attention, vous recevez un message ou une alerte. Quand ? Par exemple lorsque le rating d’un produit change, lorsqu’un investissement n’est plus conforme à votre profil, etc.
  • Via l’app My Bank vous pouvez suivre 24/7 la performance de vos investissements, sans nécessairement disposer d’un ordinateur. Cette application vous permet aussi d’effectuer les opérations bancaires les plus courantes.
9

Peut-être est-il temps d’aider les générations suivantes ?

Vous souhaitez constituer une réserve financière pour vos (petits-)enfants, pour leur offrir un meilleur départ dans la vie ? Dans ce cas, pensez à un plan d’investissement périodique. Cette solution vous permet de limiter les risques (grâce à la périodicité, vous évitez d’investir ‘au mauvais moment’), tout en vous offrant un alléchant rendement potentiel. Sachez cependant que les investissements dans des fonds ne sont pas sans risque3.

Chez Deutsche Bank, cette solution porte un nom : DB Investment Plan. Grâce à elle, vous investissez régulièrement, en étalant vos investissements dans le temps. Si vous épargnez pour un jeune enfant, votre horizon d’investissement est d’une douzaine d’années au moins. Cet horizon est suffisamment long pour absorber les crises éventuelles. En investissant périodiquement, vous évitez en outre d’entrer dans le marché au mauvais moment, ce qui aurait un impact négatif prolongé sur votre rendement.

10

Avez-vous déjà planifié votre succession ?

Organiser sa succession, il y a plus agréable dans la vie. Mais en planifiant dès aujourd'hui ce qui se passera plus tard, vous garantissez le transfert aisé, sûr et fiscalement avantageux de votre patrimoine à votre conjoint, à vos (petits-)enfants ou à d’autres bénéficiaires. Dans le planning de succession, il n’est pas seulement important de définir le ‘quoi’ et le ‘combien’. Il est tout aussi crucial de protéger vos actifs de votre vivant.

Pour de plus amples informations à ce sujet, n’hésitez pas à consulter les dossiers thématiques rédigés par nos experts. Ils traitent notamment des testaments, du saut de génération, des donations et de la protection du patrimoine entre époux.

Vous êtes client DB Personal ? Votre conseiller se fera un plaisir de vous informer sur toutes les questions de succession.

Vous êtes client Private Banking ? En fonction de votre situation personnelle, votre Private Banker vous assistera en recourant à des conseils d’experts. Cette équipe de spécialistes vous proposera des solutions afin de léguer votre patrimoine ou d'organiser votre succession, dans les meilleures conditions et en visant à réduire les droits de succession.

La grande distinction pour votre patrimoine ?

Nos conseillers se font un plaisir de vous proposer des solutions personnalisées.

- Appelez notre service Talk & Invest au 078 156 157

- Prenez rendez-vous dans un Advisory Center au 078 155 150

Articles liés

1 Source: https://read.oecd-ilibrary.org/social-issues-migration-health/pensions-at-a-glance-2017_pension_glance-2017-en#page1

1 Source: http://www.gsi-alliance.org/wp-content/uploads/2019/03/GSIR_Review2018.3.28.pdf

1 Le terme “fonds “ est l’appellation commune pour un Organisme de Placement collectif (OPC), qui peut exister sous le statut d'OPCVM (UCITS) ou d'OPCA (non–UCITS), et prendre diverses formes juridiques (SICAV, FCP etc). Un OPC peut comporter des compartiments. Les fonds sont sujets à risques. Ils peuvent évoluer à la hausse comme à la baisse et les investisseurs peuvent ne pas récupérer le montant de leur investissement.